“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les travaux du centre d'entraînement approuvés

Mis à jour le 23/06/2018 à 05:19 Publié le 23/06/2018 à 05:19
Un nouveau conseil municipal au large consensus.

Un nouveau conseil municipal au large consensus. M.E.C

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les travaux du centre d'entraînement approuvés

la turbie - AS monaco football club

Mardi soir, en ouverture du conseil municipal, une délibération - concernant la modification des statuts du SIVOM de Villefranche - est retirée de l'ordre du jour et une ajoutée. Elle concerne la demande de l'AS Monaco Football Club en vue obtenir une autorisation de défrichement urgente... Cette décision, qui sera approuvée à l'unanimité - à l'instar de toutes les autres présentées ce jour (lire encadré) - concerne les travaux préparatoires au lancement de la réalisation du nouveau centre d'entraînement.

Le conseil municipal a également voté la désaffectation et le déclassement du domaine public du stand de tir de l'Association Sportive et Culturelle Turbiasque (ASCT)-Section Tir, après sa fermeture officielle le 17 juin 2018. Le stand va pouvoir être démoli pour laisser place à la reconstruction du centre d'entraînement et des tribunes tel que prévu dans le permis de construire obtenu le 23 mars 2015 par l'AS Monaco Football Club. Ce sujet ainsi réglé, une ultime décision, à prendre au prochain conseil municipal : probablement avant le 10 juillet, permettra de lancer les 55 M d'euros de travaux du centre.

D'après une délibération visant une demande de subvention de 46 400 euros sur la dotation cantonale d'aménagement, la commune va engager des travaux sur 2 bâtiments municipaux emblématiques de son patrimoine: d'une part, la réfection complète des murs et des voûtes de la sacristie de l'église Saint Michel - dépense estimée à 47 000 d'euros. Et d'autre part des travaux d'entretien de la chapelle Saint Jean, avec l'intervention d'un architecte du Patrimoine qui réalisera les études de restauration et les premières estimations (11 000 d'euros). La commune autofinancera ces travaux à hauteur de 20 %.

Une autre décision remarquable concerne la fixation d'un loyer plafond dans le cas de la mise en location de logements acquis en accession maîtrisée à la propriété (à ce jour, 38 logements répartis sur 3 résidences dont la Villa Augusta (alias Détras) sont susceptibles d'être concernés). La Ville autorisera donc cette mise en location sous réserve qu'il s'agisse d'une résidence principale au loyer plafonné à hauteur du PLS (prêt locatif social), le locataire devant être éligible au PLS.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.