Rubriques




Se connecter à

Les notes des joueurs monégasques après la défaite face à Lyon dimanche soir

Après un match fou, l'AS Monaco s'est finalement incliné face à l'OL dimanche soir. Voici les notes des joueurs du Rocher.

Christopher Roux Publié le 03/05/2021 à 06:37, mis à jour le 03/05/2021 à 06:40
L’Espagnol n’a ni pesé sur le jeu de son équipe, ni défendu sur le but de Depay. Un match quelconque. Photo Cyril Dodergny

LECOMTE (4): il a raté ses premières relances au pied, mais jaillit bien sur la frappe de Toko-Ekambi (14’), puis dans les pieds de Cornet (65’). Il ne pousse pas assez sur ses jambes sur l’égalisation de Depay et n’est pas décisif sur les deux derniers buts lyonnais.

 

SIDIBÉ (5): il a été le moins mauvais des trois centraux. Il a signé quelques interventions tranchantes et son centre pour Fofana méritait mieux (55’).

MARIPAN (4): Depay l’a fait tourner en bourrique une grande partie du match (4’, 62’). Il ne parvient pas à contrer la frappe du Batave qui lui passe entre les jambes et file au fond (57’).

DISASI (3): il a mis beaucoup d’impact dans son entame, puis s’est montré fébrile. Il manque d’agressivité face à Depay qui égalise (57’). Un attentisme payé cash. Remplacé par Badiashile dans la foulée (61’).

AGUILAR (4): en-dedans depuis qu’il a contracté la Covid début avril, il a fait énormément d’efforts. Son jeu est basé sur la débauche d’énergie, on le sent mieux mais pas encore à 100%. Il a commis des fautes. Remplacé par Geubbels (81’), qui rature une balle de match en tombant sur Lopes, défend mal sur le dernier but de l’OL, puis se fait exclure dans la bagarre de fin de match. Ça fait beaucoup!

FOFANA (4): il est apparu très agacé et frustré, se prenant la tête avec Volland et d’autres partenaires, puis récoltant un jaune après une faute non sifflée sur Ben Yedder (64’). Il a été étouffé par le milieu lyonnais. Remplacé par Ballo-Touré (68’).

TCHOUAMÉNI (4): il s’est d’abord comporté en vieux briscard du haut de ses 21 ans, demandant du calme à ses partenaires. Mais, comme Fofana, il a beaucoup couru dans le vide. Il provoque l’exclusion de Caqueret (70’), mais aussi le coup franc sur le deuxième but de l’OL, sur lequel il perd son duel avec Marcelo.

HENRIQUE (4): il a eu un mal fou à se situer face aux assauts de Dubois. Il est intervenu très souvent en retard sur la latéral des Gones, incapable de trouver la bonne distance. Remplacé par Pellegri (81’), exclu au coup de sifflet final.

FABREGAS (3): titulaire pour la première fois depuis sa blessure à l’ischio contractée contre Metz il y a un mois, le champion du monde « avait très envie de jouer » arguait Kovac dans la semaine. Il devait fluidifier le jeu mais on n’a rien vu. Il a peur de mettre le pied devant Depay sur le 1-1. Quand l’intensité est forte, ses 33 ans se font clairement sentir. Remplacé par Matazo (61’), qui rate une grosse opportunité (67’).

VOLLAND (6): son seizième but de la saison en Ligue 1 avait freiné les ambitions lyonnaises. Kovac lui a demandé (17’) de redescendre aux côtés de Fabregas et de laisser Ben Yedder seul en pointe pour défendre sur Dubois, ce qu’il a bien fait. Il pouvait s’offrir un doublé (41’) et il a été intéressant dans les combinaisons avec ses partenaires.

BEN YEDDER (7): il a été le meilleur Monégasque. Le capitaine s’est mis au service du collectif et il a été le seul à garder les ballons en seconde période. Il a inscrit son dix-neuvième but de la saison sur penalty et offert sa sixième passe décisive à Volland. Il aurait pu signer un doublé, mais De Sciglio dégage sa tête sur sa ligne (83’).

Arbitre: 5

Match: 7

Coach (4): son équipe a été largement dominée et la titularisation de Fabregas a été un échec. Il a
manqué de solutions face aux absences.

Offre numérique MM+

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.