Rubriques




Se connecter à

Les notes des joueurs de l'AS Monaco après le nul à Reims (0-0)

L'AS Monaco n'a pas su faire mieux qu'un match nul 0-0 à Reims ce dimanche. Les notes des joueurs monégasques.

Christopher Roux Publié le 07/11/2021 à 19:05, mis à jour le 07/11/2021 à 19:12
Sofiane Diop aurait gagné à jouer plus simple. Photo AFP

NÜBEL (5): excepté sur un coup franc de Cafaro qu’il sort facilement (74’), même si la frappe ne semblait pas cadrée, il a peu sali ses gants. Il n’a pas été chercher le ballon dans ses filets et il a apprécié.

AGUILAR (4): sa frappe manque de puissance (24’) et il n’a pas apporté grand chose offensivement. Il a délivré son premier centre intéressant à l’heure de jeu. Bien trop tard. Il n’a pas pris assez de risques pour Kovac qui le lui a fait savoir. Défensivement, Donis s’est joué de lui plusieurs fois dans son dos.

MARIPAN (5): une première mi-temps assez calme. Une seconde où il a été moins souverain, en délicatesse dans la gestion de la profondeur et les duels aériens. La vivacité de Touré l’a fait vaciller.

 

BADIASHILE (5): vigilant, il coupe le centre de Donis à destination d’Ekitike (31’), qu’il contre à nouveau (40’). Il a bien maîtrisé l’attaquant de 19 ans pendant quarante-cinq minutes avant de lui accorder plus de liberté et d’être logiquement averti.

FOFANA (4): il tente toujours de casser les lignes avec ses passes, mais il a été imprécis. Sa frappe était belle (33’) mais il n’attrape pas le cadre, une fois de plus.

TCHOUAMENI (4): son statut d’international fait qu’on attend beaucoup plus de lui. Le duo qu’il forme avec Fofana n’est plus le moteur de l’ASM en ce moment. Il s’échine toujours dans l’orientation du jeu, mais les solutions sont moins flagrantes et il fait moins souvent les bons choix. Sa reprise acrobatique méritait meilleur sort qu’un aller sans retour en tribune (86’).

GOLOVIN (4): Rajkovic vient à sa rencontre sur la seule situation qu’il a eue à se mettre sous la dent (24’). Il a défendu, ce qui n’est pas son fort et lui a valu un jaune (25’). Il n’a pas su distiller la dernière passe. Remplacé par DIATTA (61’), qui a fait peu de différences.

DIOP (4): Kovac l’a laissé sur le pré jusqu’au bout, croyant qu’il pouvait se muer en facteur X, comme à Eindhoven. L’étincelle n’est jamais arrivée. Techniquement, on l’a connu meilleur. Moins influent dès qu’il perd en simplicité.

GELSON (3): situé à gauche ou à droite du milieu à quatre formé derrière Ben Yedder, ou dans une position plus à l’intérieur au rythme des permutations, le Portugais n’a pas existé. Remplacé par VOLLAND (61’), qui a couru dans le vide et raté la balle de match, de la tête (90’). Une opportunité qu’il n’aurait sans doute pas vendangée la saison dernière.

 

JAKOBS (5): il a joué sa meilleure partition depuis son arrivée cet été. Il a suivi les consignes de son coach et joué vers l’avant, avec des projections, comme lorsqu’il voit Faes contrer sa frappe (23’). C’était son premier tir en L1 après 257 minutes de jeu, preuve qu’il s’est lâché. Il a, aussi, bien fermé son couloir, avec des interventions propres. Remplacé par HENRIQUE (72’), qui affiche toujours sa qualité de centre.

BEN YEDDER (4): il a décroché pour donner du liant au jeu, pour servir Golovin (24’) ou Diop (27’), arpentant le terrain de droite à gauche. Hélas, cette activité n’a duré qu’une mi-temps. Il est devenu invisible en seconde période. Remplacé par BOADU (72’). Servi par Tchouameni, le Batave a été timoré au moment de conclure (73’). Un énième mauvais choix de sa part.

Arbitre: 6

Match: 3

Coach (4) : Diop et Golovin ont été titularisés en même temps, mais l'ASM n'a pas profité de leur technique. Ses changements n’ont pas eu d’impact.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.