Rubriques




Se connecter à

L'entraîneur de l'AS Monaco n'a pas du tout aimé les critiques et les insultes contre son gardien... et il le fait savoir

Niko Kovac n'a pas goûté les critiques et les insultes qui ont accompagné la prestation d'Alexander Nübel face à Saint-Etienne.

La rédaction Publié le 25/09/2021 à 14:40, mis à jour le 25/09/2021 à 14:42
Arrivé cet été en prêt depuis le Bayern Munich, Alexander Nübel peine à convaincre. Pris à partie par quelques supporters, ses coéquipiers et son coach montent au créneau pour le défendre. Photo: Jean François Ottonello

L’AS Monaco se déplace à Clermont, ce dimanche à 17 heures (8e journée de Ligue 1).

Avant d’affronter un promu séduisant depuis le début de la saison (11e, 9 points), Niko Kovac s’est présenté lors du traditionnel point presse d’avant-match, ce samedi à La Turbie.

Interrogé sur les critiques touchant Alexander Nübel, en difficulté depuis l’ouverture de la saison, le Croate a soutenu son gardien de 24 ans, une nouvelle fois. A ses yeux, les insultes proférées par une poignée de fans, mercredi pendant la réception de Saint-Etienne (3-1), sont de trop.

"Je ne peux pas accepter ça. Je n’aime pas ça, a condamné le coach monégasque. Quand on est supporter de Monaco, on se doit de l’être pour tous les joueurs. En ce moment, nous avons des problèmes dans la construction en partant de derrière mais ce n’est pas seulement de sa faute. Penser que tout repose sur un joueur est une erreur. C’est un ensemble, une équipe. Nous avons besoin du soutien de notre public et il a mon soutien. C’est la chose la plus importante. Je sais qu’il peut donner plus, je connais ses qualités. Il doit gagner en sérénité, il peut nous en transmettre davantage, mais il doit garder confiance en lui. Il n’a pas commis de grosse erreur en L1 selon moi et il montrera son meilleur visage dans les semaines et les mois à venir. J’en suis certain. Je le redis, c’est un garçon intelligent et rationnel. Il peut donner l’impression de manquer de confiance mais ça ira de mieux en mieux quand il aura fait quelques arrêts. Alex doit faire le vide et ne pas se mettre trop de pression. Il doit oublier tout ça, même si ce n’est pas facile."

 

Au Louis-II, certains spectateurs ont pris l’habitude de chambrer le joueur prêté deux saisons par le Bayern Munich. Ironiques, ils l’acclament à chaque ballon anodin qu’il capte. Au sein du vestiaire, insultes et chambrages ne font rire personne.

"J’ai peut-être été le premier de l’équipe à la défendre devant les micros mais je n’ai pas été le seul, a souligné Youssouf Fofana. On a déjà donné de la voix et on n’a pas été entendu. Dans le vestiaire, on n’essaie pas de le réconforter parce qu’il n’a pas du tout la tête dans le sac. C’est un gardien qui a quand même une certaine expérience. Cela faisait plus d’un an qu’il n’avait pas joué. On sait ce qu’on attend de lui et on n’a pas besoin d’en dire plus. Après la victoire de mercredi, malgré le but évitable que l’on prend, tout le monde l’a félicité."

Diatta absent, Fabregas incertain et Maripan de retour

Pendant la conférence de presse, Niko Kovac a également fait un point sur les blessés.

Maripan ne souffre plus des ischios. Diatta est forfait et Fabregas incertain pour le voyage en Auvergne.

"Mari’ est apte. Il va s’entraîner avec l’équipe cet après-midi, a confié le technicien monégasque. Krépin (Diatta, NDLR) va bien mais il ne jouera pas demain. Il a passé des tests auprès d’un spécialiste, hier (lire vendredi). Il a une commotion et nous devons respecter un protocole de reprise. Nous allons prendre soin de lui. Je suis navré parce qu’il avait trouvé le bon rythme. Depuis son arrivée, il a eu la Covid, des blessures et maintenant cette commotion… Concernant Cesc (Fabregas), il a une petite douleur aux ischios et nous verrons s’il peut s’entraîner aujourd’hui."

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.