“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lecomte sauve les meubles... Voici les notes des joueurs de l'AS Monaco après leur match nul à Angers

Mis à jour le 14/12/2019 à 23:28 Publié le 14/12/2019 à 23:28
Benjamin Lecomte

Benjamin Lecomte Photo AFP

Lecomte sauve les meubles... Voici les notes des joueurs de l'AS Monaco après leur match nul à Angers

Seul Monégasque au niveau, Benjamin Lecomte a sauvé les siens en fin de match après un très bon début de seconde période.

LECOMTE (8) aucun arrêt à effectuer en première période et deux interventions salvatrices, dont une superbe sur Thioub, au retour des vestiaires. Concentré sur un centre tendu de Manceau (65’) mais surtout en fin de match quand sa défense tenait sur un fil. Il se détend encore proprement dans les arrêts de jeu sur une dernière tentative cadrée de Fulgini. Le meilleur monégasque.

Jemerson (4) après une pige peu convaincante au poste de latéral droit contre Amiens, Jardim avait décidé de retenter l’expérience avec le Brésilien. Encore raté. Souvent pris par la vitesse d’Aït Nouri. Remplacé par Aguilar, très neutre.

GLIK (5) le capitaine masqué n’a pas laissé un centimètre à Alioui même si la menace n’était pas omniprésente. Sérieux mais pas forcément serein à chaque contre-attaque angevine. A son crédit, il a pris les vagues en plein face sans être protégé par son milieu de terrain.

MARIPAN (5) axial gauche, le Chilien n’a pas rencontré une farouche adversité mais a réussi à se faire peur sur certaines situations. Pas franchement rassurant tout en bénéficiant des mêmes circonstances que Glik.

GIL DIAS (4) latéral gauche, il n’a pas tout bien réussi face au remuant Thioub et n’a jamais réussi à apporter le danger dans la moitié de terrain angevine. Il doit faire plus face à une telle adversité.

SILVA (4) préféré à Fabregas, le Portugais a d’abord essayé d’orienter le jeu, en vain. En difficulté en seconde période, notamment dans les duels et logiquement remplacé par Fabregas qui n’a rien apporté.

BAKAYOKO (5) en sentinelle, le Français est à créditer de quelques percées balle au pied mais aussi de plusieurs pertes de balles qui auraient pu coûter cher. Pas sur un grand rythme non plus, il était branché sur courant alternatif.

GOLOVIN (5) le Russe a débuté dans un rôle de relayeur gauche et avec lui, on est souvent obligé de s’incliner devant son activité. C’est simple, il court partout. Milieu gauche après la rentrée de Fabregas, il est rentré dans le rang petit à petit. Remplacé par Keita Balde qui a eu la meilleure occasion monégasque en fin de match.

Gelson Martins (4) comme face à Amiens, le Portugais retrouvait son poste naturel d’ailier droit. Alors que son coup de rein était dévastateur à son arrivée en Principauté il ne fait plus de différence et multiplie les mauvais choix. Comme Gil Dias, il doit tellement faire mieux dans ce genre de match.

BEN YEDDER (5) prolifique en l’absence de son compère Slimani (2 buts en 2 matches), l’international français évoluait seul en pointe et n’a pas connu la même réussite. Il a d’ailleurs beaucoup décroché pour venir chercher les ballons assez bas. Seul et mal servi, il a quand même réussi à bonifier tous ses ballons.

SLIMANI (3) l’Algérien retrouvait le onze de départ après ses deux matches de suspension mais il a surtout débuté à un poste inhabituel de milieu offensif gauche ratant énormément de choses simples, comme s’il avait perdu le feu sacré. Axial quand Fabregas est rentré en jeu sans plus de réussite. Dans le dur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.