“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le président Haddad invité en Serbie

Mis à jour le 18/02/2016 à 05:06 Publié le 18/02/2016 à 05:06
L'équipe du Kazakhstan, Higuita, Jonathan (Monaco Futsal), Cacau, Jean-Claude Haddad, Douglas et Leo. En médaillon, José Ruiz avec la coupe d'Europe, le président de Monaco Futsal et Jonathan.	(DR)
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Le président Haddad invité en Serbie

À l'occasion des phases finales de l'Euro Futsal UEFA 2016, Jean-Claude Haddad, président de Monaco Futsal, était invité par les dirigeants serbes de la discipline.

À l'occasion des phases finales de l'Euro Futsal UEFA 2016, Jean-Claude Haddad, président de Monaco Futsal, était invité par les dirigeants serbes de la discipline. Les matchs se déroulaient au gymnase Paul-Saffer de l'Arena à Belgrade, devant 113 820 spectateurs. Pour la troisième place, la Serbie s'est inclinée (2-5) face au Kazakhstan, qui a remporté une médaille de bronze. La Serbie a beaucoup progressé et, très combative, a réussi à se retrouver dans le groupe des quatre. L'Espagne a remporté son septième titre, en marquant sept buts en finale face à la Russie.

Jean-Claude Haddad a pu s'entretenir avec l'entraîneur espagnol et le brésilien Cacau, entraîneur du Kazakhstan et champion d'Europe avec L'AFC Kairat, club de Futsal basé à Almaty, au Kazakhstan. Cacau a invité Jean-Claude Haddad à venir voir son club sur place tandis que le président du club monégasque a pour projet de les convier en Principauté afin de travailler avec eux et de développer sa fédération de futsal.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.