“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le onze de l'AS Monaco contre le Canet-en-Roussillon

Mis à jour le 06/01/2019 à 13:57 Publié le 06/01/2019 à 13:55
Thierry Henry, l'entraineur AS Monaco.

Thierry Henry, l'entraineur AS Monaco. Photo J.-F. O.

Le onze de l'AS Monaco contre le Canet-en-Roussillon

L'AS Monaco se déplace ce dimanche 6 janvier à Canet-en-Roussillon (14h15), pour le compte des 32es de finale de la Coupe de France.

Pour cette rencontre disputée sur un terrain dur et face au 8e de la poule Occitanie de National 3, Thierry Henry, qui a emmené un groupe rajeuni et se passe de huit éléments (Subasic, Benaglio, Glik, Henrichs, Tielemans, Aït Benasser, Golovin et B. Badiashile), a décidé de titulariser Naldo.

Le défenseur international brésilien de 36 ans, arrivé cette semaine en provenance de Schalke 04, va donc disputer son premier match sous ses nouvelles couleurs.

En revanche, Rony Lopes, de retour dans le groupe pour ce voyage dans les Pyrénées-Orientales, n'a pas été aligné d'entrée par Thierry Henry.

L'attaquant portugais, auteur de 15 buts en L1 la saison passée, n'a plus joué depuis la défaite face à Marseille au Louis-II, le 2 décembre (2-3).

Pour rappel, Radamel Falcao, rentré en Colombie après le décès de son père dans la nuit de jeudi à vendredi, est forfait.
De leur côté, Sidibé, Raggi, Touré, Pierre-Gabriel, Aholou, Ndoram, Traoré, Chadli, Mboula, Jovetic, Geubbels et Pellegri sont blessés.

Le onze monégasque

Badiashile, Biancone, Naldo, Jemerson (cap.), Barreca, Pelé, Serrano, Faivre, Sylla, Diop, Grandsir.

Remplaçants: Sy, Massengo, Panzo, Navarro, Lopes, Thuram, Isidor.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct