“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le mercato qui s’intensifie pour l'AS Monaco avant le match contre Dijon

Mis à jour le 13/08/2017 à 10:03 Publié le 13/08/2017 à 05:08
Voilà plusieurs semaines que les rumeurs entourant l’avenir de Kylian Mbappé.

Voilà plusieurs semaines que les rumeurs entourant l’avenir de Kylian Mbappé. Cyril Dodergny

Le mercato qui s’intensifie pour l'AS Monaco avant le match contre Dijon

Entre la volonté de départ de Kylian Mbappé vers le PSG, le mercato qui s’intensifie, le flou autour de Fabinho, Leonardo Jardim a préparé le match de Dijon, ce dimanche soir à 17 heures, sur des œufs.

Il faudrait offrir à Leonardo Jardim un calendrier de l'Avent du mercato. Chaque matin, le coach monégasque aurait l'impression que le 31 août, date de la fin du mercato, se rapproche. Car depuis quelques jours, Jardim compte les jours. Pour l'instant personne ne sait à quoi ressemblera l'effectif de l'ASM dans 18 jours.

Surtout après la semaineque vientde vivre le coachportugais qui, malgré tout, n’a pas perdu son sourire. En début de semaine lorsd’une séance d’entraînement, Fabinho a quitté la séance, excédé, jetant sa chasuble à terre avant de passer ses nerfs sur un ballon. Une scène classique d’un club de football. Sauf que là c’est à La Turbie enpé- riode de mercato et ça concerne un joueur qui alimente les rumeurs de transferts

Fabinho, le spleen auriverde

Depuis le 1 er juillet et une offre de 45 millions d’euros hors bonus du PSG refusée par l’ASM, le milieu de terrain se pose des questions. Au club depuis 2013 et susceptible d’avoir un accord oral pourpartir en cas d’offre sérieuse, le milieu ne s’imaginait pas être victime de la rivalité du moment. Car vendre au PSG, officiellement, c’est hors de question. Par principe.

Un dossier qui aurait eu des répercussions dans les deux clubs, à tel point que Jorge Mendes, l’agent de "Fabi" se serait brouillé avec Antero Henrique, le directeur sportif du PSG.

Depuis quelques jours les différents protagonistes tenteraient de se rapprocher. Fabinho a gardé Paris dans un coin de sa tête. Le milieu s’était d’ailleurs mis à la recherche d’un logement sur la capitale au cœur du mois de juin. Avant de déchanter. Par moments, le spleen s’est emparé de lui, estimant être la victime collatérale d’une rivalité qui le dépasse.

Privé de JO à Rio l’an dernier et boycotté par la sélection brésilienne depuis qu’il joue milieu de terrain, Fabinho regarde Neymar, Daniel Alves, Marquinhos et Thiago Silva s’amuser à l’entraînement à travers les réseaux sociaux.

Tite, le sélectionneur brésilien, vient d’appeler les quatre Parisiens pour le prochain rassemblement en vue des éliminatoires pour le Mondial 2018. Mais pas Fabinho. Du côté du PSG, on songerait à faire une dernière offre, conséquente, pour enrôler Fabinho. Suffisant pour faire plier Monaco?

Mbappé veut le PSG

Car à La Turbie, on se préoccupe surtout de l’avenir immédiat de Kylian Mbappé, sous contrat jusqu’en 2019. Voilà plusieurs semaines que les rumeurs entourant l’avenir du jeune Français fleurissent.

Selon nos informations, Kylian Mbappé a fait savoir aux dirigeants monégasques en début de semaine son envie de rejoindre le PSG et exclusivement le PSG. Monaco ne serait pas contre l’idée de négocier un départ à des sommes astronomiques mais plutôt avec le Real Madrid, autre club intéressé par le prodige. Publiquement, rien n’a filtré puisque le clan Mbappé ne s’est encore jamais exprimé.

D’ailleurs, que ce soit Kylian ou son père, personne n’a jamais pris la parole. En fin de saison dernière, l’idée première était pourtant de rester à Monaco. La famille s’était installée dans une villa du Cap d’Ail, le petit frère de Kylian devait même être scolarisé sur la Côte d’Azur.

Certains supporters commencent pourtant à pointer, injustement, du doigt la volonté du joueur et/ou de son entourage de gagner plus d’argent en s’appuyant sur des chiffres sortis ici et là. Or, il semblerait que le natif de Bondy ne soit guidé que par une seule chose: le projet sportif.

Alors qu’il croyait en la compétitivité du projet monégasque, il aurait eu du mal à comprendre les départs de nombreux titulaires et notamment celui de Benjamin Mendy.

L’arrivée de Neymar au PSG a changé la donne. Pour certains, l’ASM aurait toujours envisagé, dans un coin de sa tête, l’éventualité de vendre son joueur mais qu’il fallait, pour ce faire, manier habilement la chose et ne pas donner l’impression d’en être à l’initiative.

Au final, Mbappé aura fait le premier pas et les offres - astronomiques - ont fait le reste (Paris offrirait 180M, bonus compris).

Le mercato est une affaire d’opportunités. Que ce soit dans les achats mais aussi dans les ventes. A Monaco, on a toujours su vendre ses meilleurs joueurs au moment opportun, que ce soit Martial, Kondogbia, James, Kurzawa, Carrasco, Abdennour, Bakayoko ou Mendy, tous sont partis quand leur hype était au maximum.

Pendant ce temps, Ghezzal...

En mai dernier, Dmitry Rybolovlev s’était positionné sur le mercato à nos confrères de L’Equipe: "Nous n’avons pas de problème budgétaire et on n’est pas obligé de vendre, mais le jour où un joueur ou un entraîneur veut partir, c’est juste inimaginable de le garder contre son souhait".

Un raisonnement pragmatique et cohérent qui se heurte pour le moment à une chose. Ne pas vendre au PSG. Il y a deux manières de voir la situation. Se camper sur ses principes et fermer la porte au PSG. Ou alors, vendre au prix fort deux garçons à son principal concurrent. Monaco devrait ensuite finaliser certaines pistes pour palier ses départs mais pourrait, sur le papier, dire adieu à l’idée de concurrencer le PSG.

Dans un an, en ayant vendu la moitié de ses titulaires, si Monaco termine deuxième de Ligue 1 derrière un monstre financier et sportif tout en sortant de sa poule en Ligue des champions,que pourra-t-on faire à part applaudir? Jardim n’a rien à perdre.

Comment lui reprocher de faire moins bien avec autant de départs? C’est aussi le souci du titre de champion. Il faut le digérer. Pour certains joueurs, cette saison 2016-2017 a sonné comme la fin d’un cycle. Comment faire mieux, en somme? Au milieu de tout ça, Allan Saint-Maximina fait ses bagages pour le voisin et rival niçois et Rachid Ghezzal est arrivé sur le Rocher dans un relatif anonymat.

Dans son sillage, la rumeur Giannelli Imbula a embrayé le pas. Celle, complètement loufoque, relayée par certains internautes sur Cristiano Ronaldo également. Allant même jusqu’à imaginer sa présentation sur le thème de James Bond...

En attendant et à moins de trois semaines de la fin du mercato, malgré les vents de Force 4, Mbappé et Fabinho devraient jouer contre Dijon, ce dimanche après-midi. Monaco n’a qu’une idée en tête, tenir jusqu’au 31 août minuit avec les deux joueurs sous contrat. Le 1er septembre, tout le monde y verra plus clair


La suite du direct