“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le match, le but en vidéo, le chiffre... Ce qu'il faut retenir de la victoire de l'AS Monaco à Lille

Mis à jour le 16/03/2019 à 00:16 Publié le 16/03/2019 à 00:16
Rony Lopes et Koné se sont livrés un beau duel duquel le premier est ressorti vainqueur.

Rony Lopes et Koné se sont livrés un beau duel duquel le premier est ressorti vainqueur. Photo AFP

Le match, le but en vidéo, le chiffre... Ce qu'il faut retenir de la victoire de l'AS Monaco à Lille

Après avoir battu Lyon, l’ASM s’est offert Lille, deuxième de L1, en marquant en toute fin de match, ce vendredi 15 mars. L’équipe de Jardim n’en finit plus de grimper.

le match

C’est dingue comme le football réserve des surprises. Quand on s’attend à un match nul, il y a souvent un déçu et un joyeux dans les derniers instants. Quand on se dit que tout est fini, rien ne l’est vraiment. Quand il y a but, il peut être refusé. Et quand un joueur ne met pas un pied devant l’autre durant 90 minutes, il peut avoir un éclair de génie.

Ce vendredi, la grâce a touché Carlos Vinicius, méconnaissable sur une pelouse qui se dérobait à chaque appui, le Brésilien a offert les trois points à Monaco en marquant dans les dernières secondes d’un match équilibré. Vinicius a tout fait à l’envers, sauf le dernier geste du match.

Un enchaînement parfait avec un sombrero sur José Fonte et une reprise de volée du droit, d’une justesse infinie. La justesse, c’est pourtant tout ce qui a manqué à cet affrontement entre deux équipes qui se ressemblaient sur le papier.

Mais d’un côté comme de l’autre, les flèches offensives ont été très peu efficaces dans la zone de vérité. Confondant vitesse et précipitation.

>> RELIRE. LOSC Lille - AS Monaco: les notes des joueurs monégasques

"Il y a eu de la nervosité au début parce qu’on avait conscience d’affronter une équipe de très haut niveau. Monaco est venu pour jouer", reconnaissait Vhristophe Galtier, l’entraîneur du Losc.

Lille aurait pu l’emporter alors qu’il avait touché la barre (11’), puis manqué l’ouverture du score dans un but vide (24’). Et de son côté, Monaco aurait pu quitter le Nord en se mordant les doigts de n’avoir converti ses occasions (7’, 13’, 15’, 48’, 49’, 54’).

Au final le match nul était logique. Il avait séduit Jardim avant même le coup d’envoi rappelant face caméra la difficulté de battre cette équipe lilloise. Mais la logique n’existe pas dans le foot. Encore moins quand le corps arbitral se met à jouer à contre-temps. Ça a été le cas vendredi, et ça aurait pu faire jaser sur le Rocher, mais il arrive que l’histoire se termine bien.

D’ailleurs, depuis que Jardim est revenu, les histoires se terminent souvent bien. Les astres sont parfaitement alignés, après avoir offert une première partie de saison catastrophique. Les Monégasques ont enchaîné un septième match sans défaite et une quatrième victoire depuis le 2 février.

>> RELIRE. "Notre ADN est de ne jamais rien lâcher": les réactions après la victoire de l'AS Monaco à Lille

La trêve va malheureusement couper cet élan. "C’est le calendrier, on ne peut pas le changer, mais c’est vrai que j’aurais aimé garder les joueurs avec moi pour jouer un autre match le week-end prochain", avouait Jardim. Certains seront heureux de souffler.

Et après? il y aura Caen et Guingamp au menu. Deux clubs qui se battent pour ne pas descendre. Deux clubs qui marchaient dans les pas de Monaco et qui se retrouvent un peu plus loin.

"Mais nous nous battons toujours pour le maintien, a insisté le coach portugais. Cette victoire contre Lille ne doit pas être plus importante que le match de Caen ou Guingamp."

Mais ces deux rencontres passées, il sera temps de parler de la zone rouge comme un lointain cauchemar.

le but en vidéo

Carlos Vinicius (0-1): 90'

le chiffre

15. Le nombre de ballons touchés par Carlos Vinicius, selon la LFP, à Lille (6 en première période). C’est le plus faible total des vingt-deux acteurs lancés au coup d’envoi. Ses autres stats? 11 ballons perdus mais aussi 1 tir, 1 cadré. Cela a suffi au Brésilien pour faire basculer le sort du match.

la phrase

"Marquer mon premier but avec Monaco, c’est un grand moment pour moi ce [vendredi] soir. C’est la récompense de tout mon travail. C’est aussi très bien pour l’équipe car on a pris les trois points." Carlos Vinicius, au micro de Canal+ Sport.


La suite du direct