Rubriques




Se connecter à

Le Louis-II est un jardin prolifique pour l’AS Monaco... On fait le point sur la belle série monégasque à domicile avant la réception d’Angers

Depuis la mi-septembre, l’ASM, 4e du championnat, est quasi imprenable dans son antre. Les Monégasques n’y ont perdu qu’un seul de leurs dix-neuf derniers matchs toutes compétitions confondues, avant la réception du SCO d’Angers (14e), ce dimanche à 15 heures (35e journée de Ligue 1).

Christopher Roux croux@nicematin.fr Publié le 30/04/2022 à 22:00, mis à jour le 30/04/2022 à 21:52
A domicile, les partenaires de Wissam Ben Yedder ont pris 16 points sur 21 possibles depuis janvier et l’arrivée de Philippe Clement sur le banc. Seul Reims s’est imposé au Louis-II en février (1-2). En moyenne, cette saison, ils jouent devant 5959 spectateurs en Ligue 1. Photo Jean-François Ottonello

Le Louis-II sera toujours moqué pour son public clairsemé et son ambiance feutrée. C’est de bonne guerre, un argument facile pour les supporters adverses qui se plaisent à chambrer l’ASM.

C’est le résultat d’une géographie, la vie d’un club qui porte les espoirs d’une Principauté, mais ce sont aussi des raccourcis qui revêtent une part d’injustice.

Badiashile: "Un honneur de jouer dans ce stade"

Monaco n’est pas dépourvu de fans, les parcages visiteurs le prouvent à chaque déplacement. Et l’antre asémiste ne se résume pas en une enceinte dégarnie. Il est d’abord un nid douillet pour Ben Yedder et sa bande.

Un bastion que seul Reims a conquis (le 27 février, 1-2) lors des dix-neuf dernières réceptions monégasques toutes compétitions confondues. Un revers concédé dans les dix dernières minutes, après un but contre son camp de Volland et une grossière erreur défensive de Jakobs.

Depuis une défaite contre Marseille mi-septembre (0-2), l’ASM affiche un visage conquérant à domicile. Benoît Badiashile n’est pas insensible à cette série.

 

"Elle est vraiment plaisante. A domicile, on a envie de montrer qu’on est chez nous et que l’adversaire n’aura pas de chances de l’emporter. J’ai été formé au club et je me sens bien dans ce stade. Y jouer est un honneur", pose le défenseur central, qui fait fi des moqueries qui visent le Louis-II. "On les connaît, ce sont souvent les mêmes. On n’empêchera pas les gens de critiquer. Nous, on se concentre sur le terrain et ça nous réussit."

Ce dimanche, l’international Espoirs devrait faire équipe avec Maripan en charnière face à Angers, puisque Disasi est suspendu.

Le Chilien a longtemps été gêné par son genou, il n’a plus débuté un match depuis la demi-finale de Coupe de France perdue à Nantes aux tirs au but (le 2 mars), mais il est revenu "à 100%" selon Philippe Clement, son entraîneur.

Une charnière qui doit guider l’ASM vers un septième succès de rang en L1, ce qu’elle n’a plus accompli depuis janvier-février 2021.

Clement mise sur le beau jeu pour séduire

Pour le porter dans ses desseins, le club princier pourra encore compter sur les Ultras Monaco 94, principaux ambianceurs du Louis-II.

 

"Qu’ils continuent de nous pousser, appelle Badiashile. On va avoir besoin d’eux dans cette fin de saison."

"L’ambiance est plus chaude que je ne le pensais avant de venir", a constaté son entraîneur, Philippe Clement, qui mise sur un football attractif pour garnir les tribunes. "J’espère qu’on arrivera à remplir le stade dans le futur, prie le Belge. C’est à nous de le faire, de jouer un football qui plaise à tous les supporters. Si on a de bons résultats et un style offensif, il y en aura plus."

Angers et Brest à domicile, Lille et Lens à l’extérieur: le sprint est palpitant et l’ASM ne peut pas décevoir sur ses terres. A égalité avec Rennes (3e avant cette 35e journée) dans la course à la Ligue des champions, Monaco veut doubler les Bretons. "Cela va être une grande bataille", promet Badiashile, prêt au combat.


Nübel - Aguilar, Maripan, Badiashile, Henrique - Matazo, Fofana - Diop, Volland, Golovin - Ben Yedder (cap.).

Les remplaçants (à choisir parmi): Lienard (g), Mannone (g) - Jakobs, Matsima, Okou, Sidibé - Akliouche, Jean Lucas, Lemarechal - Boadu.

Les absents: Gelson (adducteurs), Fabregas (cheville), Diatta (genou), Vanderson, Disasi, Tchouameni (suspendus).

 

Mandrea - Ebosse, Traoré (cap.), Thomas - Bamba, Ounahi, Bentaleb, Mendy, Doumbia - Fulgini, Jakolis.

Les remplaçants: Petkovic (g) - Manceau - Kalla, Pereira-Lage, Mangani, Taïbi, Fatar - Ninga, Bahoken.

Les absents: Cabot (cheville), Boufal (cuisse), Capelle (côtes), Cho (suspendu).

Auteur d’une phase retour décevante, avec 6 points pris sur ses 13 derniers matchs, le SCO sera privé de Boufal (son meilleur buteur avec 8 buts en 29 sorties), Cabot et Capelle face à l’ASM. L’attaquant marocain a été opéré d’une cuisse et sera absent trois mois. C

apelle est touché aux côtes et Cabot souffre de la cheville. Cho, lui, sera suspendu. Doumbia était malade en début de semaine mais il sera bien présent en Principauté. Il en est de même pour Bahoken (cuisse) et Pereira-Lage (genou), forfait la semaine passée. Ces deux derniers devraient débuter sur le banc.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.