“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le club vient d'aligner 37 millions d'euros pour trois recrues... On fait le point sur le mercato d'hiver de l'AS Monaco

Mis à jour le 30/01/2020 à 08:57 Publié le 30/01/2020 à 10:45
Aurélien Tchouaméni (20 ans) et Youssouf Fofana (21 ans) se sont engagés, mercredi soir, avec l’AS Monaco jusqu’en juin 2024. Les transferts des deux milieux de terrain ont coûté plus de 30 millions d’euros.

Aurélien Tchouaméni (20 ans) et Youssouf Fofana (21 ans) se sont engagés, mercredi soir, avec l’AS Monaco jusqu’en juin 2024. Les transferts des deux milieux de terrain ont coûté plus de 30 millions d’euros. Photos AS Monaco

Le club vient d'aligner 37 millions d'euros pour trois recrues... On fait le point sur le mercato d'hiver de l'AS Monaco

L’AS Monaco a aligné près de 37 millions d’euros pour attirer trois recrues. Sur la saison 2019-2020, le club de la Principauté aura dépensé près de 190 millions d’euros.

Dans le foot, comme dans la vie, même constat: il n’y a plus de saison. La faute au réchauffement climatique?

À Monaco, c’est encore et toujours l’accumulation de choix hasardeux et de contretemps qui nourrissent le phénomène.

Parce qu’elle se plante dans les grandes largeurs en été, l’ASM a fait du mercato d’hiver un rendez-vous décisif de sa saison. Là où cette fenêtre de transferts permettait de réajuster par petites touches un groupe, la direction monégasque décide d’en faire un enjeu capital.

Le risque à moyen terme est de ne jouer que des demi-saisons. Des demi-matches avec des demi-occasions. Et donc des demi-résultats. Bref, ce Monaco tombe dans le moyen et ça fait maintenant trop longtemps que ça dure.

Hiver 2019: l’ASM, dans le désordre, se sépare de Thierry Henry et rappelle Leonardo Jardim. Fait venir à prix d’or Cesc Fabregas, offre une seconde vie et deux ans de contrat à Naldo, 36 ans; recrute William Vainqueur et Ballo-Touré pour 10 millions d’euros, se fait prêter Georges-Kevin Nkoudou, Gelson Martins, Adrien Silva et Carlos Vinicius.

Au rayon des départs: Adama Traoré, Loïc Badiashile, Antonio Barreca, Samuel Grandsir, Pelé, Youssef Aït-Bennasser et Youri Tielemans sont prêtés (24 joueurs sous contrat étaient alors prêtés!).

Almamy Touré est transféré à Francfort. Un mois plus tard, le vice-président directeur général Vadim Vasilyev est remercié et remplacé par le néophyte Oleg Petrov. Le peu qui avait été construit l’été a été déconstruit l’hiver.

Tchouaméni et Fofana officialisés

Cette saison, on ne reprend pas les mêmes, mais on recommence.

Hiver 2020: Moreno remplace Jardim, les milieux Tchouaméni (Bordeaux, 14M) et Fofana (Strasbourg, 17M) ont signé, mercredi soir, pour plus de 30 millions d’euros hors bonus, le gardien polonais Radoslaw Majecki, 20 ans, est arraché pour 6 millions d’euros au Legia Varsovie.

>> RELIRE. L'AS Monaco recrute un nouveau gardien de but

Augustin, prêté cet été par Leipzig, s’envole désormais en prêt pour Leeds, Onyekuru acheté 15 millions d’euros cet été file en prêt à Galatasaray, Naldo est libéré de son contrat et Boschilia retrouve le Brésil.

Pas simple à suivre. Cela donne la migraine, et surtout, dans une fin de saison où il faudra faire preuve d’une grande solidarité pour aller chercher le podium, ça sème le doute.

Subasic et Benaglio en fin de contrat ont compris le message. Adrien Silva et Bakayoko, prêtés, vont commencer à se demander s’ils mouillent le maillot pour un club qui a envie de les accueillir en fin de saison.

Et un peu à l’image de Slimani qui, prêté avec option d’achat par Leicester, a réalisé le meilleur début de saison de sa carrière, ils risquent de traîner leur spleen. Hier, l’attaquant algérien n’a pas participé à l’entraînement et son avenir semble flou (lire notre édition du mercredi 29 janvier).

Au final, on ne peut pas faire plus instable et déséquilibré. L’ASM voit ses cadres disparaître petit à petit sans avoir le temps d’en former de nouveau.

"Jovetic était le plus ancien sur la pelouse et les capitaines habituels n’étaient pas là, c’est une marque de respect de lui confier le brassard", expliquait Robert Moreno contre St-Pryvé St-Hilaire en Coupe de France.

Dix jours plus tard, face à Saint-Etienne en huitième de finale, Adrien Silva, prêté à nouveau par Leicester en toute fin de mercato cet été, avait le brassard.

Que doit penser Jemerson? Sous contrat jusqu’en juin 2021, champion de France 2017 et demi-finaliste de la Ligue des champions, mis au placard puis d’un coup ressuscité par l’entraîneur espagnol du jour au lendemain.

Tout ça manque de clarté.

Évidemment, Monaco doit continuer de faire du trading de joueur. Mais cela fait trop longtemps qu’il fait des mauvais choix.

L’après Vasilyev dont la connexion avec l’agent Jorge Mendes a permis de faire de grandes choses, et d’autres beaucoup moins grandes, est assuré aujourd’hui par Oleg Petrov. Celui-ci s’appuie sur Igor Korneïev, conseiller spécial en ce qui concerne les futurs talents.

"En coulisses, c’est lui qui a l’oreille de Petrov et qui décide du recrutement", confie-t-on du côté de La Turbie.

Depuis deux ans, les recrues s’empilent. Quand la balance penche à gauche, tout est fait pour la rééquilibrer à coups de millions, mais elle finit par trop pencher à droite, et au final, c’est tout un club qui tangue.

Il faut maintenant laisser du temps. À tout le monde. Et sortir de ce rythme effréné qui crispe à une vitesse incroyable, entraîneurs, joueurs, salariés et supporters.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.