“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco s'impose face à la Sampdoria en match amical (1-0)

Mis à jour le 03/08/2019 à 23:01 Publié le 03/08/2019 à 22:00
El Tigre a déjà frappé.

El Tigre a déjà frappé. Photo Jean-François Ottonello

L'AS Monaco s'impose face à la Sampdoria en match amical (1-0)

Monaco a battu la Sampdoria et recevra Lyon en L1 vendredi avec un bon capital confiance. Ce qui est déjà une grande victoire au cœur d’un été compliqué.

Il ne manquait que le feu d’artifice hier soir au coup de sifflet final de cette première Philipp Plein Cup entre la Sampdoria et Monaco. On a attendu pourtant. On a écouté la chanson We are The champions pendant que Radamel Falcao soulevait donc le premier trophée de la saison après avoir offert la victoire aux siens (1-0).

Un instant très gênant qui a beaucoup fait rire Kamil Glik resté sur le banc, et certainement moins Leonardo Jardim plus à l’écart de cette scène de liesse marketé en ce début de saison. Le coach portugais a savouré la victoire 1-0, mais il sait ô combien la période est décisive, et que ce n’est absolument pas l’heure d’être euphorique. La situation est compliquée, voire tendue. Vendredi, Monaco va recevoir l’Olympique Lyonnais en match d’ouverture de la Ligue 1 et le club peine à se renforcer.

Ce samedi, Monaco en a terminé avec sa préparation d’avant-saison. Une bonne fin avec cette victoire 1-0 contre la Sampdoria qui disputait son deuxième match amical seulement. Précision importante.

Car les Italiens ont fait plus de bruit dans les tribunes que sur la pelouse en mauvaise état du Louis-II. La Sampdoria était tout de même proche d’égaliser en fin de rencontre mais l’arbitre a sifflé un hors-jeu contre Vieira. Sur ses huit matches amicaux, Monaco affiche un bilan positif de 4 victoires et 1 nul. Surtout, ça fait quatre rencontres que l’équipe de Leonardo Jardim n’encaisse pas de but.

C’est une excellente chose. Encore plus quand l’arsenal offensif est famélique. Entré en jeu à la pause, le capitaine Radamel Falcao a montré qu’il était bien indispensable à ce club. Son but, plein de sang-froid doit finir par convaincre le vice-président Oleg Petrov de tout faire pour le conserver. Et ce malgré la drague de plus en plus insistante de Valence depuis quelques jours. En première période, les Monégasques se sont appliqués à serrer les lignes et tenir le ballon.

Mais avec Lyle Foster en pointe, qui avait effectué la plupart de ses matches en équipe réserve l’an dernier, et Boschilia sur un côté, l’attaque manquait de poids. Seul Gelson Martins a servi de détonateur. Les rentrées à la pause de Rony Lopes et Falcao ont permis à Monaco d’être plus tranchant. Contre Lyon, Falcao et Golovin seront suspendus et il faudra faire sans. Actuellement, c’est quasi impossible, et si Monaco ne se renforce pas avant la fin du mercato le 2 septembre, le top 3 serait un mirage.

En interne, tout le monde le sait et le discours commence à changer "Il faut être réaliste, un top 5 serait très bien avec la saison dernière", avouait en quittant le Louis-II Golovin. Décidément très lucide.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct