“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'AS Monaco se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France aux dépens de Grenoble (0-1)

Mis à jour le 10/02/2021 à 16:53 Publié le 10/02/2021 à 16:47
Cesc Fabregas était titulaire lors de la victoire de l'AS Monaco contre Grenoble.

Cesc Fabregas était titulaire lors de la victoire de l'AS Monaco contre Grenoble. Photo AFP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L'AS Monaco se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France aux dépens de Grenoble (0-1)

Bien en place, l'AS Monaco n'a pas tremblé pour s'imposer contre le 3e de Ligue 2 Grenoble ce mercredi après-midi et se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France.

L'AS Monaco n'a pas brillé mais elle n'a pas non plus souffert pour éliminer Grenoble de la Coupe de France grâce à un but de Jovetic en première mi-temps (36e).

Contre de timides pensionnaires de Ligue 2, Niko Kovac ne regrettera pas d'avoir largement fait tourner son effectif avec les titularisations de Millot, Matazo, Matsima ou encore Pellegri.

Le coach croate aurait bien sûr préféré que son équipe se mette rapidement à l'abri, mais ni Jovetic d'une frappe de l'extérieur de la surface, ni Golovin d'une Madjer inspirée ne sont parvenus à inscrire le deuxième but monégasque. 

Grenoble a eu deux occasions d'égaliser en seconde période mais Anani puis Mombris ont trop croisé leur tir. 

L'AS Monaco, en embuscade au pied du podium, peut désormais se projeter vers la Ligue 1 et le match de dimanche contre Lorient. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.