“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Falcao a vécu une soirée cauchemardesque, à l'image de l'ASM. Le Tigre est sorti sur blessure avant la pause (37e).

AS Monaco : triste routine Jeux de mains, jeux de vilains

Kamil Glik: "Il y a eu beaucoup de malchance et de coups du sort sur ce match"

Voici les notes des Monégasques après leur défaite à Strasbourg (2-1)

Le match, les buts en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de M...

Monaco sombre à Strasbourg pour la première de Henry (2-1)

L'AS Monaco officialise l'arrivée d'Aleksandr Golovin

Mis à jour le 27/07/2018 à 15:28 Publié le 27/07/2018 à 15:22
Aleksandr Golovin s'est engagé pour cinq saisons.

Aleksandr Golovin s'est engagé pour cinq saisons. Photo AS Monaco Media

L'AS Monaco officialise l'arrivée d'Aleksandr Golovin

Star de l'équipe de Russie quart de finaliste de la Coupe du Monde 2018, Aleksandr Golovin s'est engagé pour 5 ans avec l'AS Monaco.

Le milieu de terrain du CSKA Moscou âgé de 22 ans comptabilise 23 matches de Ligue des champions et Ligue Europa.

A la lutte avec d'autres clubs européens comme Chelsea, l'ASM a déboursé près de 30 millions d'euros pour attirer ce jeune talent.

"Nous sommes très heureux de l’arrivée d’Aleksandr Golovin à l’AS Monaco, confiait le vice-président Vadim Vasilyev sur le site du club.

C’est un jeune joueur talentueux, très en vue lors de la Coupe du Monde mais que nous suivons depuis longtemps. Il possède déjà une solide expérience en première division russe et sur le plan international. Malgré la concurrence de très grands clubs européens, Aleksandr a choisi le projet sportif de l’AS Monaco, qui lui offrira les meilleures conditions pour poursuivre sa progression."


La suite du direct