“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'AS Monaco mène à la pause à Strasbourg (1-3)

Mis à jour le 09/03/2018 à 21:40 Publié le 09/03/2018 à 21:38
Avec ce résultat et avant la suite des matchs ce week-end, l'ASM compte pour l'heure 7 points d'avance sur Marseille (3e), dans la course à la 2e place.

Avec ce résultat et avant la suite des matchs ce week-end, l'ASM compte pour l'heure 7 points d'avance sur Marseille (3e), dans la course à la 2e place. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'AS Monaco mène à la pause à Strasbourg (1-3)

En match avancé de la 29e journée de Ligue 1, ce vendredi soir, l'AS Monaco, ultra réaliste, domine Strasbourg à la pause à la Meinau (1-3).

L'ouverture du score n'a pas tardé à venir. Après seulement cinq minutes de jeu, suite à un excellent centre de Sidibé, Stevan Jovetic, préféré en pointe à Falcao (le Colombien fait son retour dans le groupe après une blessure à la cuisse), a inscrit de la tête son 7e but de la saison en Ligue 1 (0-1).

Strasbourg, loin de démériter, a égalisé grâce à l'ancien Niçois Stéphane Bahoken (1-1, 19'), avant de plier à nouveau sur un beau tir en pivot de Rony Lopes (1-2, 21'). Le Portugais a signé son 7e but sur ses huit derniers matchs de Ligue 1.

Le but du break est venu d'une frappe contrée de Fabinho (1-3, 41').

Avec ce résultat et avant la suite des matchs ce week-end, l'ASM compte pour l'heure 7 points d'avance sur Marseille (3e), dans la course à la 2e place, directement qualificative pour la phase de groupes de la prochaine Ligue des champions.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.