L'AS Monaco arrache le nul dans le temps additionnel contre Lorient (2-2)

Les Monégasques ont arraché le point du match nul à Lorient grâce à un but dans le temps additionnel de Wissam Ben Yedder. Cinquièmes, ils restent devant leurs adversaires du soir au classement.

La rédaction Publié le 11/01/2023 à 23:03, mis à jour le 11/01/2023 à 23:03
Eliesse Ben Seghir a vécu un troisième match de L1. Photo AFP

L'ASM se devait de relever la tête après son élimination précoce contre Rodez samedi en Coupe de France. Elle a frôlé la correctionnelle mais ramène un point précieux de Lorient, une équipe qui a vendu chèrement sa peau. 

Entre les deux prétendants à l'Europe, la première mi-temps a été très équilibrée avec des occasions de part et d'autres. Mohamed Camara a touché la barre (15'), le Lorientais Terem Moffi a buté sur Alexander Nübel (17'). 

Dangereux sur coups de pied arrêtés avec deux têtes non cadrées de Maripan notamment, les hommes de Philippe Clement n'ont pas trouvé la mire, eux qui se sont aussi vu refuser un penalty après intervention de la VAR pour un hors-jeu très léger de Vanderson. 

La seconde période a commencé sur le même rythme avec une nouvelle intervention décisive du portier monégasque (54').

Mais ce sont les Monégasques qui ont finalement trouvé l'ouverture grâce à un énorme travail de Breel Embolo. Tout en puissance, le Suisse s'est défait de trois Lorientais avant de battre Vito Mannone (61'). 

Ben Yedder en sauveur

Dans la foulée, Axel Disasi a eu une balle de break mais le gardien italien a été sauvé une nouvelle fois par sa transversale.

C'est à ce moment-là que le match a basculé. A la 76e, Lorient a égalisé sur corner par Ouattara (76'). Et une minute plus tard, Moffi est venu crucifier Nübel après une contre-attaque ultra-rapide initiée par le mauvais contrôle de Caio Henrique. 

Monaco a poussé pour égaliser mais contre ses anciens coéquipiers, Vito Mannone était visiblement touché par la baraka et le tir de Youssouf Fofana a donc lui aussi terminé sur la barre. 

Comme un symbole, c'est Wissam Ben Yedder, rentré en seconde période, qui a surgi dans le temps additionnel et sauvé l'ASM en égalisant de la tête sur un superbe centre de Jakobs.

Un point, c'est mieux que rien. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.