“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La rumeur l'annonçait à Lyon, le revoilà à Monaco... le clin d'oeil de Genesio à Jardim

Mis à jour le 26/01/2019 à 14:56 Publié le 26/01/2019 à 14:54
Leonardo Jardim.

Leonardo Jardim. Photo Jean-François Ottonello

La rumeur l'annonçait à Lyon, le revoilà à Monaco... le clin d'oeil de Genesio à Jardim

L'entraîneur de Lyon Bruno Genesio a fait un clin d'oeil samedi à Leonardo Jardim, "un très grand entraîneur", que la rumeur annonçait la semaine dernière comme son successeur sur le banc de l'OL avant que le Portugais ne s'engage de nouveau avec Monaco.

"Je pense que c'est un grand coach. Il avait besoin de retrouver le terrain car c'est notre passion. J'ai accueilli la rumeur avec beaucoup de recul", a confié Bruno Genesio en conférence de presse, à la veille du déplacement de Lyon à Amiens en L1. 

"Ca fait partie du métier. C'était un petit clin d'oeil car sur les six confrontations que j'ai eues avec lui, j'ai dû gagner quatre fois. Comme il est considéré à juste titre comme un très grand entraîneur, je me positionne aussi pas trop mal... Non, c'est pour rire !", a encore souri Genesio dont la prolongation de contrat éventuelle est le fil rouge de la seconde moitié de saison de l'OL.

"Il y a un patron au club, c'est le président. Je me suis déjà exprimé sur ce sujet. Nous en avons parlé tous les deux. C'est lui qui décidera du timing. Je ne sais pas si c'est mieux de le faire avant ou après. J'ai exprimé un sentiment", a commenté Bruno Genesio. 

"A partir du moment où, dans un club, l'entraîneur est en fin de contrat, cela peut laisser forcément planer des doutes sur sa situation en fin de saison et positionner certains autres entraîneurs", a-t-il admis. 

"C'est normal. Nous sommes dans un grand club et beaucoup de techniciens ont envie d'entraîner Lyon. Cela peut laisser place à ce qui s'est passé la semaine dernière. A mon regret d'ailleurs, mais on a vu que cela ne nous a pas perturbé car nous avons gagné le derby et enchaîné avec Amiens (victoire 2-0 en Coupe de France). C'est ce qui est le plus important comme d'avancer encore avec mon équipe", a ajouté Genesio. 

"La décision appartient au président et un petit peu à moi aussi", a-t-il conclu.


La suite du direct