“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La nouvelle recrue de l'AS Monaco Rony Lopes a réussi son test en Autriche

Mis à jour le 10/07/2017 à 07:33 Publié le 10/07/2017 à 05:12
Rony Lopes félicité par Moussa Sylla, hier, à Vienne.

Rony Lopes félicité par Moussa Sylla, hier, à Vienne. AS Monaco/S. Senaux

La nouvelle recrue de l'AS Monaco Rony Lopes a réussi son test en Autriche

De nouveau buteur en Autriche, le milieu de terrain portugais a marqué des points durant le premier stage de l'AS Monaco qui s'est conclu, hier, par un match nul contre le Rapid (2-2)

Ce premier stage en Autriche était un test, quelque part, pour certains Monégasques. Rony Lopes était l'un d'entre eux. Acheté à Manchester City en 2015, le milieu de terrain Portugais n'a jamais vraiment existé sur le Rocher (2 matches). C'est à Lille qu'il s'est acclimaté à la France et à la Ligue 1 au cours de deux prêts concluants (45 matches, 9 buts). En reprenant plus tôt que les internationaux, Rony Lopes savait qu'il n'avait pas beaucoup de marge de manœuvre. Un peu comme Allan Saint-Maximin.

"Ce premier stage va me servir à voir d'autres joueurs" avouait Leonardo Jardim à la reprise. "Rony" était directement visé. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Portugais de 21 ans n'a pas perdu son temps. Déjà buteur contre St. Pölten, il a remis le couvert, hier, face au Rapid Vienne, cinquième du dernier championnat un adversaire un poil plus relevé que St. Pölten. Sur un ballon gagné par Carrillo, Gil Dias servait le gaucher en retrait et celui-ci ajustait le gardien adverse. Imparable. Disponible, efficace donc, plutôt affûté, celui qui a récupéré le numéro 7 de Nabil Dirar pour cette préparation s'est illustré en Autriche.

Après tout, le gaucher sait depuis un moment que sa marge de manœuvre n'est pas très grande. En avril, alors qu'il était toujours lillois, il se projetait déjà sur l'ASM.

"Il y aura sans doute des départs, c'est normal au vu de la saison qu'ils font. Je ne suis pas surpris. Il y a de très bons joueurs à l'ASM. Des places vont sans doute se libérer cet été. Cela m'ouvre des perspectives. Mais ce sera à moi de faire le travail pour gagner la mienne", disait-il. Avec le départ de Bernardo Silva, le poste de milieu offensif droit excentré n'a pas encore trouvé preneur.

Ils sont plusieurs à lorgner dessus : Gabriel Boschilia, Jordi Mboula voire Allan Saint-Maximin. Mais Rony Lopes, avec ses deux buts autrichiens, a montré qu'il avait tout ce qu'il fallait pour avoir sa chance.

Avec le retour des internationaux aujourd'hui, le groupe va s'étoffer et la concurrence va monter d'un cran. En milieu de semaine, Leonardo Jardim emmènera un groupe moins élargi pour le deuxième stage de la saison en Suisse. Rony Lopes devrait en être mais le plus dur commence...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct