“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La longue (et souvent injuste) histoire entre Thierry Henry et l'équipe de France

Mis à jour le 16/10/2018 à 19:03 Publié le 16/10/2018 à 19:02
Meilleur buteur de l'Histoire des Bleus, Thierry Henry a tout gagné avec la France malgré une conclusion difficile. Un clap de fin qui aurait un autre scénario.

Meilleur buteur de l'Histoire des Bleus, Thierry Henry a tout gagné avec la France malgré une conclusion difficile. Un clap de fin qui aurait un autre scénario. Photo AFP

La longue (et souvent injuste) histoire entre Thierry Henry et l'équipe de France

Difficile pari que de résumer treize ans de Thierry Henry en équipe de France en un seul papier.

Henry, c’est 51 buts chez les Bleus. C’est simple, personne n’a fait mieux puisque Platini est à dix longueurs. Henry, c’est une Coupe du monde et un Euro sur le CV.

123 caps, un brassard, des buts dont tout le monde se souvient comme celui contre le Brésil en quart de finale du Mondial 2006, le plat du pied enroulé de Dublin en éliminatoires de ce même Mondial, ou un pion décisif contre le Portugal en demi-finale de l’Euro 2000.

Malgré tout, Henry chez les Bleus c’est aussi la fameuse main lors du barrage contre l’Eire pour aller en Afrique du Sud où, sans jamais prendre la lumière, le joueur quittera les Bleus après Knysna.

Par une toute petite porte. Thierry Henry aurait mérité une autre sortie. Car l’homme aux 123 sélections aura tellement apporté à la France. C’est simple, il aura tout donné. Tout.

Le football est parfois injuste. Meilleur buteur de l’équipe de France avec 51 buts, Thierry Henry n’aura jamais eu la cote de popularité d’un Zinédine Zidane ou d’un Michel Platini. Pourtant, les faits sont implacables.

>>RELIRE. Les images du premier entraînement de Thierry Henry à l'AS Monaco

Meilleur buteur des Bleus lors du Mondial 98, en jouant ailier, et sans une seule titularisation à partir des quarts de finale. Meilleur réalisateur de la France lors de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct