Rubriques




Se connecter à

L'ASM III piégée par Gignac

Grosse désillusion pour les Monégasques, hier, surpris par une équipe de Gignac qui s'est montrée diablement efficace.

L. BOXITT Publié le 14/03/2016 à 05:07, mis à jour le 14/03/2016 à 05:07
Busolini (à gauche) et Monaco III étaient déjà menés 2-0 par Gignac à la pause. L. Boxitt

Grosse désillusion pour les Monégasques, hier, surpris par une équipe de Gignac qui s'est montrée diablement efficace. Pourtant, Rafosse (6') aurait pu changer toute la physionomie de cette rencontre sur une énorme première occasion où l'attaquant monégasque reprenait un centre de la droite détourné par Ciacio. Ce sont les Gignacais qui allaient marquer, eux, sur leur première occasion par Redjala au terme d'un petit festival côté gauche du déroutant Ramdane (15', 0-1). Lequel ratait le 0-2 en perdant son face-à-face avec Pivi (27'). Monaco tentait alors de revenir par Berthomier, qui touchait la transversale (35'), et par Carles d'un tir puissant (38'). Mais encore une fois, Gignac allait faire preuve de réalisme. Rullier se faisait voler le ballon par Zenou et offrait un caviar à Toure Fode juste avant la mi-temps (42', 0-2). Coup dur pour les Rouge et Blanc. Pire, en début de seconde période, Touche frappait un coup franc puissant de 30 m qui rebondissait sur la transversale de Pivi, Redjala n'avait plus qu'à pousser tranquillement le ballon dans le but (51', 0-3). On pensait alors que le match était plié mais les Monégasques parvenaient à réduire le score par Lachelak de la tête (69', 1-3) et par Rafosse dans la surface (86', 2-3). La fin de match montait évidemment en pression. Florier, malheureux, touchait même le montant droit (90'+3). Cette défaite est synonyme de très mauvaise opération pour l'ASM dans la lutte à la montée.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.