Rubriques




Se connecter à

L'ASM dans le money-time

A quelques heures de la fin du mercato, Fabinho et Lemar restent très convoités. La direction du club campe sur ses positions... à moins que le jackpot ne finisse par tomber

Fabien Pigalle Publié le 31/08/2017 à 05:19, mis à jour le 31/08/2017 à 07:59
L'avenir de Lemar et Fabinho à Monaco se jouera aujourd'hui, dernier jour du mercato. J-F. Ottonello

Mi-juillet, le vice-président de l'AS Monaco, Vadim Vasilyev, avait été très clair : « Fabinho et Lemar restent ».

L'homme de confiance de Dmitri Rybolovlev s'y était engagé publiquement.

A la drague du PSG pour Fabinho, et aux avances d'Arsenal pour Lemar, la direction du club princier n'a pas voulu donner suite. Pour l'instant. Il faut dire qu'il est plus facile de faire preuve de fermeté avec ces deux-là. "Foutre le bordel pour partir" n'est pas dans leurs habitudes et les dirigeants de l'ASM savent que le temps joue en leur faveur. Fabinho, repéré par Luis Campos (aujourd'hui au Losc) et chaperonné depuis par l'agent omnipotent Jorge Mendes, n'a pas toujours eu son mot à dire quant à ses différents choix de carrière.

Fabinho a retrouvé le sourire...

Transféré à Rio Ave à 18 ans, il n'avait pas eu le temps de défaire ses valises qu'il était prêté au Real Madrid. L'année suivante, il était placé à Monaco où Claudio Ranieri, alors entraîneur, lui assurait plus de temps de jeu. Latéral droit, Fabinho dépannait ensuite au milieu de terrain sous l'ère Jardim.

 

Et toujours sans broncher.

Mais depuis qu'il est repositionné dans le cœur du jeu, Fabinho souffre du manque de reconnaissance de sa sélection nationale.

Il voit en Paris le parfait point de chute pour franchir un cap. Malgré plusieurs réunions entre Jorge Mendes, Vadim Vasilyev et le président du PSG Al-Khelaïfi, la situation du Brésilien n'a pas évolué. Si bien que le PSG travaille sur d'autres pistes (Danilo Pereira, Porto). Rattrapé par le spleen il y a de ça quinze jours, Fabinho semble avoir retrouvé très récemment le sourire à l'entraînement. C'est ce que jurent certains de ses coéquipiers.

Sauf énorme proposition du PSG, le Brésilien devrait rester une saison de plus à Monaco.

L’incertitude Lemar

De son côté, Thomas Lemar, aussi discret avec les médias que taquin et bon compagnon de vestiaire avec ses coéquipiers, est convoité par l'Angleterre. Avec la vague de départs qui a touché le club, l'international français, actuellement en sélection, ne serait pas contre l'idée de rejoindre la Premier League.

 

Arsenal n'a pas eu droit de cité. En revanche, Liverpool fait du rentre-dedans à Monaco pour qu'il lui cède sa pépite, arrachée à Caen pour 4 millions d'euros il y a deux ans.

Mais là encore, les dirigeants monégasques font preuve de sang-froid. Hier en fin de journée le dossier n'avait pas avancé et aucun accord n'avait été trouvé entre Liverpool et Monaco.

Mais si les Reds reviennent à la charge avec une offre supérieure aux précédentes (62 millions d'euros), l'affaire pourrait se conclure.

Dans le money-time...

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.