“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'AS Monaco ne digère pas la sanction excessive de Dirar

Mis à jour le 05/03/2016 à 05:10 Publié le 05/03/2016 à 05:10
Dirar et Chapron, avant le rouge.

Dirar et Chapron, avant le rouge. F.F.

Monaco-matin, source d'infos de qualité

L'AS Monaco ne digère pas la sanction excessive de Dirar

Suspendu huit matches par la commission de discipline de la LFP, jeudi soir, Nabil Dirar ne rejouera pas avant le 9 avril et un déplacement à Lille.

Suspendu huit matches par la commission de discipline de la LFP, jeudi soir, Nabil Dirar ne rejouera pas avant le 9 avril et un déplacement à Lille. Expulsé lors du derby contre Nice, le 6 février dernier, le Marocain va donc manquer deux mois de compétition.

Une sanction « lourde et excessive » selon le club de la Principauté qui s'est exprimé dans un communiqué officiel. « L'AS Monaco prend acte de la décision de la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel dont il regrette vivement la sévérité. Cette sanction lourde et excessive pour un joueur au comportement exemplaire à l'AS Monaco depuis cinq saisons, prive pour un mois supplémentaire encore le club d'un élément cadre dans la poursuite de ses objectifs. Le club condamne bien évidemment le comportement de son joueur, mais ne peut s'empêcher d'avoir le sentiment d'être sanctionné de manière excessive. Le club se réserve le droit d'utiliser les voies de recours nécessaires pour obtenir un allégement de la sanction. Enfin, l'AS Monaco tient à confirmer à tous que ces situations ne feront que renforcer sa détermination et motivation pour atteindre son objectif de rejouer dès la saison prochaine la Ligue des Champions.»

A l'heure actuelle, le club étudie la possibilité de faire appel de cette décision.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.