Rubriques




Se connecter à

Krépin Diatta s'engage cinq ans avec l'AS Monaco

Monaco a officialisé ce jeudi soir l’arrivée de Krépin Diatta, l’ailier du Club Bruges. Révélation du championnat belge, il a paraphé un contrat de cinq ans.

Christopher Roux croux@nicematin.fr Publié le 21/01/2021 à 22:19, mis à jour le 21/01/2021 à 22:21
L'ailier droit de 21 ans, également capable d'évoluer à gauche, compte 16 sélections (1 but) avec le Sénégal. Photo AS Monaco

Selon nos informations, l’ASM a déboursé 16 millions d’euros pour l’international sénégalais de 21 ans (16 capes, 1 but), auteur de dix réalisations et deux passes décisives en dix-neuf rencontres cette saison.

Une somme payée sur cinq ans. Un échelonnement long et rare justifié par la crise sanitaire et qui a permis à Monaco d’avancer rapidement sur le dossier.

"Je suis très heureux d’avoir la possibilité de progresser dans un club reconnu et ambitieux de L1 dont tout le monde connaît l’histoire, s’est réjoui celui qui a découvert l’Europe en 2017 à Sarpsborg (D1 norvégienne). J’ai hâte de rendre au club la confiance qu’il m’a accordée."

Il vient accroître la concurrence

"Nous sommes ravis que Krépin, qui était suivi par de nombreuses écuries européennes, rejoigne l’AS Monaco", s’est félicité le vice-président Oleg Petrov.

 

"A l’image de ses qualités de percussion, de dynamisme, de ses aptitudes dans la finition mais aussi de sa polyvalence et de son expérience internationale en dépit de son jeune âge, Krépin réunit de nombreux atouts qui lui permettront de s’intégrer au style de jeu moderne prôné par Niko, a souligné le directeur sportif Paul Mitchell. L’arrivée de Krépin s’inscrit dans la volonté du club d’élever encore le niveau qualitatif du groupe pour cette saison et de continuer à bâtir sur le long terme."

Côté départ, Strahinja Pavlovic est prêté. Le défenseur central évoluera au Cercle Bruges pour les six prochains mois. "Il a besoin de jouer", a justifié Niko Kovac ce jeudi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.