“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Klinsmann - Weah, le temps d'un été

Mis à jour le 17/03/2016 à 05:08 Publié le 17/03/2016 à 05:08
Klinsmann et Weah n’ont jamais joué ensemble à l’ASM.L’Allemand a pris la place du Libérien alors qu’il devait s’engager au PSG.Weah, lui, a fait le chemin inverse.

Klinsmann et Weah n’ont jamais joué ensemble à l’ASM.L’Allemand a pris la place du Libérien alors qu’il devait s’engager au PSG.Weah, lui, a fait le chemin inverse. Photos Archives et AFP

Klinsmann - Weah, le temps d'un été

Durant l'été 1992, l'AS Monaco et le Paris-SG ont joué un drôle de ballet sur le marché des transferts. Alors que Klinsmann devait rejoindre la capitale, il a finalement atteri sur le Rocher

Dimanche, le Parc des Princes accueillera un classique du championnat de France : PSG - AS Monaco.

Depuis très longtemps, ils sont nombreux à avoir évolué dans les deux équipes, qu'ils soient joueurs, entraîneurs, directeur technique et même directeur de la communication.

Mais à l'été 1992, c'est un drôle d'épisode qui s'est déroulé entre Milan, Nice et Paris. Au cœur du triangle amoureux, deux attaquants : le Monégasque George Weah et l'Allemand Jürgen Klinsmann, qui jouait alors à l'Inter Milan.

Klinsmann devait signer dans la capitale. C'était fait. Ou presque. Tout est bouclé et pourtant au dernier moment, Klismann débarque en Principauté, tandis que George Weah prend le chemin de la capitale. Un double transfert aussi fou que rare.

George Weah rêve d'Italie

Nous sommes en 1992 et le PSG a été racheté par Canal Plus...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct