"Je profite à fond"... Les premiers mots bleus des joueurs de l'AS Monaco Youssouf Fofana et Benoît Badiashile

Benoît Badiashile et Youssouf Fofana ont fait part de leur émerveillement de se retrouver à Clairefontaine. A deux mois de la Coupe du monde, les Bleus de Monaco ont une carte à jouer.

La rédaction Publié le 21/09/2022 à 14:49, mis à jour le 21/09/2022 à 14:21
Fofana et Badiashile: les néos Bleus ont découvert Clairefontaine. Photos AFP

Appelés pour la première fois en Bleu, les Monégasques Benoït Badiashile et Youssouf Fofana ont fait leurs premiers pas d’internationaux "A", à Clairefontaine.

Même si de nombreux cadres sont absents du rassemblement, les joueurs de l’AS Monaco sont passés par la case "conférence de presse" et ont dit, notamment, leur émerveillement de se retrouver parmi les Bleus.

Benoît Badiashile (défenseur central de Monaco)

 "J’étais assez surpris d’être sélectionné, je ne m’y attendais pas forcément. Maintenant c’est fait, je suis très content. Le plus important c’est d’être soi-même, ne pas se mettre de pression inutile parce que ça ne reste que du positif, du football."

Youssouf Fofana (milieu de l’ASM)

"Je ne m’y attendais pas du tout. Mais au vu de ce qu’ont écrit vos collègues, ça me pendait au nez. J’ai dû me préparer quand même. Pendant deux ans, j’en ai rêvé, y entrer ça m’a fait plaisir, il y avait un sentiment de fierté. Il faut passer outre, montrer qu’on est là pour travailler, montrer ce qu’on sait faire pour pouvoir revenir."

 

Badiashile

"Quand on est sélectionné pour la dernière liste avant le Mondial, forcément on peut avoir des ambitions et espérer y participer. Je vais essayer de montrer mes qualités sur ce rassemblement et ensuite avec Monaco, essayer d’être le plus régulier possible."

Fofana

"Franchement, la pression sur le Mondial, elle n’y est pas encore, c’est de l’émerveillement, je profite à fond. Je viens faire mon métier, on verra par la suite. Avant le Qatar il y a deux matchs, j’essaye de me concentrer dessus, pourquoi y penser s’il y a un match jeudi puis un autre dimanche? Après, peut-être. Il faut déjà penser à la première sélection je pense."

Badiashile

"Il y a pas mal de joueurs que je connais parce que je les ai côtoyés avec les Espoirs, que ce soit William (Saliba), Jules (Koundé), Dayot (Upamecano), donc c’est plus facile de s’intégrer. J’essaye de rester le même, ne pas changer mes habitudes tout en essayant de m’habituer à ce groupe."

Fofana

"De la jeunesse, oui, il y en a, de l’expérience, il y en a aussi : Camavinga est champion d’Europe, Aurélien joue au Real, des noms il y en a quand même. En ce qui concerne l’équipe de France, d’accord, on a peu d’expérience, mais dans ce qui est compétition et match de football, je pense qu’on est capable de s’en sortir."

Badiashile

"C’est une saison inédite, il y a énormément de matchs, on sait qu’il y a un grand risques de blessure. Il faut être vigilant, à chaque match, chaque entraînement, pour être au top de sa forme."

 

Fofana

"J’ai la chance d’être inconscient, entre guillemets. Je joue tous les matchs à fond. Je ne me fais pas de souci. Si j’ai la chance d’enchaîner, je pourrai peut-être y aller (au Mondial)."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.