“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il y avait penalty 10.000 fois": le coup de gueule de Thierry Henry contre l'arbitrage vidéo

Mis à jour le 20/01/2019 à 10:36 Publié le 20/01/2019 à 10:20
Thierry Henry très énervé après la défaite contre Strasbourg.

Thierry Henry très énervé après la défaite contre Strasbourg. Photo Cyril Dodergny

"Il y avait penalty 10.000 fois": le coup de gueule de Thierry Henry contre l'arbitrage vidéo

Après la défaite à domicile face à Strasbourg samedi (1-5), Thierry Henry est arrivé très remonté en conférence de presse. Il dénonce une panne de l'assistance vidéo à l'arbitrage qui aurait pu offrir un penalty à l'AS Monaco.

En général, le coach de l’équipe qui se déplace se présente en premier en conférence de presse d’après-match. Et alors que les journalistes présents attendaient de voir débouler Thierry Laurey, c’est finalement Thierry Henry qui débarquait, très remonté.

>> RELIRE. Le match, les buts en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir du naufrage de l'AS Monaco contre Strasbourg (1-5)

« J’ai un scoop pour vous ! », lâchait-il d’entrée avant même d’être totalement assis. « Penalty sur Rony Lopes à la 61e , j’ai demandé pourquoi nous n’étions pas revenus sur le VAR, mais il ne fonctionnait pas. Nous étions à 1-2 et faisions un effort surhumain pour revenir à 2-2. Le 4e arbitre me dit : “Je suis vraiment désolé Monsieur Henry, le VAR ne fonctionne pas! ”. S’il y avait penalty sur Atal (dans le derby contre Nice), il y avait penalty 10.000 fois sur Rony Lopes. J’aimerais savoir pourquoi elle en fonctionnait pas pour Monaco à ce moment-là, et elle s’est remis à fonctionner juste après… bizarre… »

Dans la foulée, Strasbourg marquait le 3e but. « On nous a prévenu que le VAR ne fonctionnait pas pendant un certain temps effectivement, confirmait Thierry Laurey qui succédait à Henry. Mais ce n’est pas la première fois, il y a des périodes comme ça dans un match où ça ne marche pas, c’est la technologie

En quittant le stade, l’arbitre François Letexier a refusé de s’exprimer sur le sujet. Mais Thierry Henry n’en démordait pas: « On fait l’effort de revenir pour les faire douter et on se procure un penalty. Depuis que je suis arrivé ici, je n’ai rien dit sur le VAR et les arbitres mais maintenant ça fait un peu trop tout ça ».

De là à résumer le match sur cette erreur d’arbitrage? « Pour moi, oui. On est à dix, c’est de notre faute, mais on revient, on les fait douter et on reprend le match en main. Avec ce penalty, ça aurait pu faire 2-2. Mais ça n’excuse pas comment le match s’est terminé pour nous, attention. Mais expliquez-moi pourquoi le VAR ne marchait pas? C’est un fait de jeu énorme. »

En vérité, Henry était déjà en colère bien avant ce fait de jeu. Avant la pause, des images, largement reprises sur les réseaux sociaux, montraient l’entraîneur monégasque insulter un joueur strasbourgeois.

Dans la tempête et au fond du trou, le club de la Principauté se serait bien passé bien d’autant d’électricité.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct