“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il bat le record de son grand-père sur 5 010 km !

Mis à jour le 09/07/2018 à 05:08 Publié le 09/07/2018 à 05:08
Alex Luther a franchi la ligne avec 3 heures d'avance sur son grand-père.	 (©Facebook Chasing Canguro)

Il bat le record de son grand-père sur 5 010 km !

Parti du Maroc le 26 juin, l'Australien Alex Luther a fait escale à Monaco avant de faire tomber le record vieux de 48 ans de son grand-père Harry, samedi en Italie. Avec le même matériel !

Il ne s'est pas hissé en demi-finale de la Coupe du monde de football, ni même n'a brillé sur les courts de Wimbledon ou enflammé la piste du Grand Prix de Silverstone, mais à son échelle Alex Luther vient de réaliser un sacré exploit.

Parti le 26 juin dernier de Tanger (Maroc) sur les traces de son grand-père, Harry, l'Australien a bouclé, ce samedi, le même périple de 5 010 km que lui, 40 ans après, en ski nautique !

En franchissant la ligne d'arrivée en 10 jours, 2 heures, 17 minutes et 36 secondes, à Cervia sur la côte Est de l'Italie, Alex Luther a même effacé le solide record de son grand-père établi, en 1970, en 10 jours, 5 heures et 36 minutes.

La veille de l'arrivée, depuis la Croatie, Alex Luther avait adressé un message sans équivoque sur les réseaux sociaux.

« Montrons de quoi nous sommes faits »

« La journée de demain sera autant pour Harry que pour nous. Sans lui, aucun d'entre nous ne serait ici en ce moment pour essayer de relever ce défi. Sans vous tous, je ne serais pas ici maintenant. Je vous remercie du fond du cœur d'avoir rendu cela possible pour moi. Maintenant ramenons ce record à la maison pour Harry et montrons à ces Italiens de quoi nous sommes faits. Rendez-vous sur l'eau ! »

Décédé en 1988 à Perth, des suites d'un accident de vélo, Harry Luther était un pionnier des sports nautiques. Une légende en Australie. Lors de son escale à Monaco, le 29 juin dernier, au terme d'une journée de course éprouvante, Alex Luther nous avait expliqué ce lien si spécial qui l'unissait à son grand-père.

« Je ne le connaissais pas très bien et puis en grandissant j'ai découvert ses scrapbooks avec toutes ses histoires et ses aventures en mer relatées dans des articles de journaux. Dès que j'ai vu son record du monde, quelque chose s'est réveillé en moi et je me suis dit : "Je dois chasser ce record !"» L'expédition « Chasing Canguro », surnom d'Harry Luther, était née.

Du prince Rainier III au prince Albert II

Des propos tenus sous les yeux du prince Albert II, dont le père, Rainier III, avait lui-même réceptionné Harry Luther, en escale aussi Monaco, en 1970.

L'histoire bégayait d'autant plus qu'Alex Luther avait bien pris soin de partir à la conquête de ce record avec le même équipement que son modèle. Même monoski, même bateau et même un porte-bonheur à bord ! Le compas qui avait servi à diriger son grand-père et que conservait précieusement la compagne d'Alex, Belinda.

Un porte-bonheur arrivé à bon port en Italie. Au nom d'Harry…


La suite du direct