Rubriques




Se connecter à

Giroud écarté, Kamara sélectionné... Didier Deschamps justifie ses choix

En se privant d'Olivier Giroud pour le rassemblement de juin, Didier Deschamps a saisi l'opportunité de donner aux autres attaquants, Christopher Nkunku et Moussa Diaby en tête, "la possibilité de s'aguerrir", a affirmé le sélectionneur de l'équipe de France jeudi.

La rédaction Publié le 19/05/2022 à 15:52, mis à jour le 19/05/2022 à 15:54
Didier Deschamps Sébastien Botella/Nice Matin

Kamara nouveau venu

"Boubacar Kamara est là de par ce qu'il réalise avec son club, dans un registre bien particulier, même si c'est forcément lié à l'absence de joueurs et la blessure de Paul (Pogba), qui est en phase de récupération et qui n'aura pas joué de match pendant 7 semaines. Quand j'ai à appeler un joueur qui est binational (le père de Kamara est Sénégalais, ndlr) et a la liberté de choisir un autre pays, à aucun moment je le fais pour l'empêcher d'avoir le deuxième choix. A partir du moment où le joueur a une position très claire, à savoir l'objectif d'être international français, il n'y a pas de discussion à avoir. Je fais en sorte d'avoir cette réponse-là avant de choisir."

Giroud écarté, du temps de jeu pour les autres

"Il y a ce que je pense par rapport à sa situation, son statut, et j'ajouterai que je veux offrir la possibilité aux autres joueurs offensifs, qui ont eu moins de temps de jeu, de s'aguerrir. J'ai l'opportunité de donner à Christopher (Nkunku), Moussa (Diaby) et Wissam (Ben Yedder) la possibilité d'avoir plus de temps de jeu. (...) Je fais en sorte de rester cohérent, avec ce que je dis et ce que je dis aux joueurs."

La décision de Mbappé

"C'est son choix. Il annoncera sa décision quand il le décidera. Cela ne me pose pas de problème. Il est Français et joue en équipe de France, ça me va. Je ne donne jamais de conseil, c'est leur décision, leur carrière. Ils peuvent me demander un avis mais cela ne vous regarde pas. Je ne suis pas à leur place. D'autres joueurs français sont en fin de contrat et seront amenés à bouger. (Sur les droits à l'image) Je parle du terrain. Il peut y avoir des discussions, ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question, c'est à mon président. Lorsqu'il y a eu ce shooting photo (auquel Kylian Mbappé ne s'est pas rendu, en mars, en raison de désaccords sur l'exploitation des droits à l'image, ndlr), il n'y a pas eu du tout de tensions entre les joueurs. Kylian était radieux, cela se ressent et ça se voit."

 

Ibrahima Konaté barré par la concurrence

"Je le suis évidemment, il est dans une équipe qui joue le titre en Premier League et en Ligue des champions, il a un profil intéressant. Mais depuis qu'il est à Liverpool il joue surtout dans une défense à 4. Il y a une concurrence, William (Saliba) a répondu à mes attentes et joue dans un système à trois défenseurs. Il y a beaucoup de jeunes joueurs qui poussent, tant mieux, cela permet aux plus anciens de pas s'endormir. (Ibrahima Konaté) a toutes les qualités d'un défenseur moderne, mais William Saliba les a aussi."

L'absence d'Ousmane Dembélé, question d'utilisation

"C'est une question de concurrence et d'utilisation dans un système. Lui est habitué à jouer comme attaquant excentré, or dans notre système, comme piston, ce n'est pas son poste. Et (l'appeler) serait au détriment d'autres, qui étaient là et ont été performants."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.