“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Germain" Ca peut aller très vite"

Mis à jour le 09/12/2016 à 08:31 Publié le 09/12/2016 à 08:30
Auteur déjà de huit buts cette saison, Valère Germain devrait être associé en attaque à Radamel Falcao, demain contre Bordeaux.

Auteur déjà de huit buts cette saison, Valère Germain devrait être associé en attaque à Radamel Falcao, demain contre Bordeaux. Photo C. Dodergny

Germain" Ca peut aller très vite"

Deuxièmes de L1 avant d’affronter Bordeaux demain (17h), Valère Germain et Monaco ne relâchent pas la pression. Ils savent que rien n’est acquis avant le choc de dimanche : PSG - Nice

Le PSG et Nice s’affrontent dimanche, c’est l’occasion de distancer l’une des deux équipes...
Ce sera d’abord à nous de prendre les trois points, sans forcément compter sur ce qui se passe ailleurs. On va quand même regarder avec attention ce match Paris-Nice. Nous aimerions prendre des points sur les deux équipes, mais il y aura encore beaucoup de chemin avant la fin du championnat.

Le titre de “champion d’automne” ?
Ce serait plaisant d’être premiers à la trêve. On fera tout pour l’être. Le résultat idéal ? Un match nul entre Paris et Nice nous permettrait de prendre des points sur tout le monde. Si on gagne de notre côté bien sûr... (sourire)

Monaco a toujours du mal contre Bordeaux. Pourquoi ?
Je n’étais pas là l’année dernière, mais à chaque fois, Monaco a du mal c’est vrai. Je ne sais pas pourquoi. On va essayer de faire mieux pour s’imposer et continuer de faire bonne impression.

Que connaissez-vous de cette équipe ?
La...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct