“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Gelson Martins absent du onze de Monaco à Montpellier

Mis à jour le 15/01/2021 à 20:46 Publié le 15/01/2021 à 20:46
 Il n'a plus été titularisé depuis le 30 août dernier à Metz.

Il n'a plus été titularisé depuis le 30 août dernier à Metz. Photo : Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Gelson Martins absent du onze de Monaco à Montpellier

Monaco (4e, 33 pts) se rend à Montpellier (8e, 28 pts), ce vendredi soir (21h) en match avancé de la 20e journée de Ligue 1.

Pour tenter de repousser le MHSC à huit longueurs avec une victoire, l'entraîneur monégasque Niko Kovac devrait conserver son 4-4-2 et faire évoluer Caio Henrique plus haut au milieu de terrain.

Golovin sur le banc, Gelson Martins absent de la feuille de match

Le Brésilien remplace Gelson Martins. Le Portugais, touché au genou ces derniers jours, ne figure pas sur la feuille de match ce soir. Longtemps gêné par une cuisse, Aleksandr Golovin, de retour depuis le 6 janvier et le déplacement à Lorient (2-5), est remplaçant. Niko Kovac continue de gérer son temps de jeu après l'avoir fait entrer lors des deux derniers matchs. Le Russe n'a plus commencé un match de L1 depuis le 30 août dernier et la 2e journée à Metz.

Le onze monégasque

Lecomte - Aguilar, Maripan, Badiashile, Sidibé - Diop, Fofana, Tchouaméni, Caio Henrique - Volland, Ben Yedder (cap.).

Remplaçants : Majecki (g), Ballo-Touré, Disasi, Matsima, Matazo, Golovin, Geubbels, Pellegri, Jovetic. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.