Rubriques




Se connecter à

Football Leaks sur les transferts de mineurs à l'AS Monaco: la Ligue de football professionnel ouvre une enquête

Une nouvelle fois les Football Leaks ont ciblé l'AS Monaco. Cette fois, le club de la principauté est pointé du doigt pour ses méthodes de recrutement de joueurs mineurs flirtant avec la légalité. Mediapart a notamment révélé document à l'appui certains avantages proposés aux parents pour attirer les enfants les plus prometteurs.

Fab.P. Publié le 13/11/2018 à 18:56, mis à jour le 13/11/2018 à 19:01
L'AS Monaco dément les révélations de Football Leaks au sujet des transferts de joueurs mineurs. Photo archives Nice-Matin

La ligue de football professionnel n'a pas tardé à réagir concernant ces pratiques et a publié un communiqué: "La Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue de Football Professionnel (LFP) ont conjointement décidé de saisir la Commission Fédérale du Statut du Joueur Elite de la FFF et la Commission Juridique et de la LFP concernant les conditions de recrutement de deux joueurs mineurs par l’AS Monaco. Ces deux commissions seront chargées d’enquêter afin de déterminer les éventuelles suites disciplinaires et/ou pénales à donner à ces dossiers .La FFF et la LFP rappellent que le recrutement de joueurs, a fortiori mineurs, est strictement encadré par la loi et les règlements de la FFF et de la LFP."

>>RELIRE. Football Leaks: l'AS Monaco encore épinglée autour du recrutement des joueurs mineurs

 

Quant à l'AS Monaco, elle dément les informations parues dans un article de Mediapart ce mardi.

Le club monégasque affirme qu’il respecte non seulement les lois applicables mais également les règlements des instances sportives nationales et internationales dans le cadre des recrutements de joueurs mineurs.

Il se tient à la disposition de la FFF et de la LFP pour venir s’expliquer sur ses méthodes de recrutement.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.