Football: l'AS Monaco veut se relever face à Clermont ce dimanche, après sa lourde chute en Ligue Europa

Lourdement battue par Trabzonspor jeudi en Ligue Europa (4-0) dans un match où elle a été très fébrile mentalement, l’ASM veut prouver sa capacité de réaction contre les Clermontois.

Article réservé aux abonnés
L.I. Publié le 16/10/2022 à 11:35, mis à jour le 16/10/2022 à 10:48
Les Monégasques veulent poursuivre leur série de cinq victoires de rang en L1 et se rapprocher encore du podium. Photo J-F. Ottonello

En grande confiance avant son déplacement en Turquie, Monaco ne s’attendait pas à tomber de si haut jeudi à Trabzon (4-0). La première mi-temps, "notre meilleure en Coupe d’Europe" dixit Philippe Clement, ne laissait absolument pas présager une telle déroute mais l’ASM a sombré dans les grandes largeurs après que Nübel a renoué avec ses vieux démons et offert un but gag à des Turcs qui n’en demandaient pas tant.

La suite? Une accumulation d’erreurs individuelles, de mauvais choix et trois nouveaux buts évitables, qui ont remis cruellement en lumière la fébrilité mentale de ce jeune groupe quand les vents sont contraires. "Je ne pense pas que l’équipe lâche quand les scénarios sont défavorables, tempérait le coach monégasque hier en conférence de presse. On avait la volonté de changer le résultat, de renverser le match. Tout le monde voulait réagir, mais ce n’était pas de la bonne manière malheureusement. Avec des bonnes intentions, mais pas ensemble."

"Avancer et rebondir"

L’ASM s’est effritée, a pris une claque et c’est à elle de faire en sorte que cette dernière ne laisse pas de traces plus profondes qu’une simple douleur sur la joue. "C’est une leçon pour l’avenir, voulait positiver Youssouf Fofana. Cette saison, nous avons la chance de jouer tous les trois jours, du coup il faut l’utiliser comme une force, pour réagir tout de suite (...) Il ne faut pas trop ressasser les défaites, ce n’est pas la première et ce ne sera pas la dernière dans notre carrière. Il faut savoir avancer et rebondir."

Pour accréditer la thèse d’un accident isolé, une victoire contre Clermont ce dimanche après-midi (16 octobre) paraît obligatoire, d’autant que les Auvergnats, huitièmes, arrivent en Principauté sans leur métronome Johan Gastien et avec un effectif amoindri par les blessures. "J’ai beaucoup d’envie pour ce match, et mes joueurs sont également très motivés pour aller chercher un résultat, assure Philippe Clement. Ils ne sont que quatre points derrière nous, donc ça ne sera pas une rencontre facile".

La défaite en Ligue Europa, l’une des plus lourdes de l’histoire de l’ASM (avec le 0-4 contre le Club Bruges en Ligue des Champions en 2018), peut-elle mettre en péril le rythme d’enfer sur lequel avançaient les Rouge et Blanc depuis la victoire dans le derby contre Nice en championnat?

Le Belge, qui n’est pas du genre à tout remettre en question à la première contre-performance, ne l’imagine pas, pas plus d’ailleurs que son homologue clermontois Pascal Gastien: "Ils sont sur cinq matchs consécutifs gagnés en première division. Ils sont toujours sur la dynamique qu’ils avaient avant, à mon avis ça n’a rien changé". Aux joueurs monégasques de le prouver. Sous peine de laisser les doutes faire véritablement leur retour.

Le chiffre insolite : 7 buts de la tête

L’AS Monaco a marqué 7 buts de la tête en L1 depuis le début de la saison. Aucune équipe des cinq grands championnats européens ne fait mieux actuellement.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.