“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Football caritatif: les pilotes en pole

Mis à jour le 25/05/2016 à 09:16 Publié le 25/05/2016 à 09:14
Le Prince Albert II, Fernando Alonso et Claudio Ranieri.

Le Prince Albert II, Fernando Alonso et Claudio Ranieri. Photo M.A.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Football caritatif: les pilotes en pole

Quand il est arrivé à l’AS Monaco en tant qu’entraîneur en 2012, Claudio Ranieri, avait déclaré dans un français séduisant : « Je suis Catherine Deneuve ».

 Hier, le nouveau champion d’Angleterre avec Leicester est revenu au Stade Louis-II, comme il le fait depuis quatre ans, pour coacher la Star Team face à l’équipe des pilotes de F1.
Un match pour la bonne cause, rendez-vous traditionnel qui précède le Grand Prix de Monaco ce week-end. « J’ai oublié mon français », a prévenu d’entrée Mister Ranieri, qui n’avait pas perdu son sourire.

L’Italien a accepté de revenir brièvement sur le Miracle qu’il a accompli avec Leicester. « Tout le monde pensait qu’on allait flancher, mais les joueurs ont été fantastiques jusqu’au bout. Et nous ferons tout pour défendre notre titre. Nous n’avons pas peur ».

Sorti au bout de cinq minutes après une prestation appréciée du public, le Prince Albert II, capitaine de la Star Team, a été félicité par le nouveau roi d’Angleterre.

« Vous savez, on joue une fois par an ensemble, mais je les connais de mieux en mieux », expliquait l’ex-entraîneur de l’ASM.

L’Italien a dû apprécier la frappe enroulée de Fernando Alonso dans la lucarne sur coup-franc (13’). Le moment choisi pour faire entrer l’ancien Aiglon, José Cobos, à la place du triple champion du monde moto Loris Capirossi. Suivi de près par Max Biaggi. William Gallas et Frédéric Déhu venaient apporter une touche technique supplémentaire.

Parce que côté pilotes, on commençait un peu à tourner en rond, l’ancien parisien a remis les pendules à l’heure en égalisant, servi sur un plateau par Marco Simone (79’).

Des ‘‘R’’ roulés descendaient des tribunes : « Brrravo Marrrco ». Everson, Flavio Roma, Jan Koller, Felipe Massa et Emmanuel Petit ont été de la fête.
Mais l’Espagnol Alonso était décidément l’homme de la soirée, en inscrivant le but de la victoire en toute fin de match.


Star Team – Pilotes : 1-3
Buts : Fernando Alonso (13’, 79’), Gattuso (84’) pour les Pilotes. Frédéric Déhu (53’) pour la Star team.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.