Fight Aids Cup à Monaco: retour sur la victoire des Barbagiuans du Prince en 7 images

Du beau jeu, des anciennes gloires de l’AS Monaco et même des invités de marque... La Fight Aids Cup a vu les Barbagiuans s’imposer pour la première fois ce lundi soir au stade Louis-II.

Yannis DAKIK Publié le 24/01/2023 à 10:00, mis à jour le 24/01/2023 à 10:48
photos
Le capitaine Louis Ducruet et Ludovic Giuly, sous les yeux de Didier Deschamps, soulèvent la coupe. Arsène Wenger, entraîneur l’an passé, était dans les tribunes en fin observateur. Photo Jean-François Ottonello

Sans surprise, Ludovic Giuly a d’entrée de jeu mis l’ambiance (et la pression) sur ses adversaires du soir. Car l’objectif de la soirée était clair : les Barbagiuans, défaits lors des deux précédentes éditions, tenaient à rectifier le tir. La charnière centrale Givet-Squillaci, qui a pu rappeler quelques souvenirs à certains, a tenu le choc face aux vagues incessantes des Bleus.

Toujours aussi adroit devant le but, Fernando Morientes a brillé en seconde période. Photo Jean-François Ottonello.
L’un des moteurs de cette équipe, Ludovic Giuly, a inscrit le but scellant la victoire des Barbagiuans. Photo Jean-François Ottonello.

Car en face, avec un Clarence Seedorf en chef d’orchestre, les Bleus ont étouffé les anciens de la maison ASM, auxquels quelques invités de marque sont venus prêter main-forte. Charles Leclerc a d’ailleurs eu le droit à une belle ovation au moment de quitter le terrain au bout de trente minutes.

Demi-heure de jeu qui a d’ailleurs été très animée. Après l’ouverture du score de la tête de Sonny Anderson sur un centre de Dos Santos, les Bleus ont réagi quelques secondes plus tard grâce à Robert Pires en renard des surfaces.

Le Prince, accompagné de Camille Gottlieb, à l’entrée des deux équipes. Photo Jean-François Ottonello.
Didier Deschamps s’est fendu de quelques tacles appuyés. Photo Jean-François Ottonello.

La partie s’est rapidement envenimée. Signe de l’enjeu de la soirée, pris très au sérieux par les acteurs. Le duo Puel-Deschamps, auteur de quelques tacles rugueux, a donné le ton.

Et puis le jeu s’est fluidifié après la pause du côté des Rouges. Fernando Morientes a inscrit un joli but de la tête imité par un chirurgical Ludovic Giuly qui a offert une première victoire aux Barbagiuans.

Charles Leclerc a tout donné sur le terrain, comme sur les pistes. Photo Jean-François Ottonello.
Robert Pires a inscrit le but de l’égalisation du Cirque FC quelques secondes après l’ouverture du score des Barbagiuans. Photo Jean-François Ottonello.

"Comme quoi les années se suivent et ne se ressemblent pas", plaisante Didier Deschamps. "On prend un vrai plaisir à se retrouver, s’est réjoui Ludovic Giulyaprès la partie. On retrouve les copains, ça rappelle beaucoup de souvenirs."

Et pour la bonne cause. Les fonds récoltés seront reversés à l’association Fight Aids Monaco.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.