“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Farès Balhouli : « Rien à envier à personne »

Mis à jour le 19/01/2016 à 05:12 Publié le 19/01/2016 à 05:12

Farès Balhouli : « Rien à envier à personne »

Absent pendant trois mois à cause d'une pubalgie, Farès Balhouli retrouve petit à petit le groupe pro. L'ancien Lyonnais espère profiter du match de Coupe pour rattraper le temps perdu

Leonardo Jardim était un coach partagé hier midi. Certes, il est revenu avec trois points de Lorient, mais aussi avec quatre joueurs qui risquent d’être sur le flanc. Alors demain soir, le Portugais fera largement tourner son effectif. « Quatre ou cinq joueurs qui n’ont pas joué le dernier match débuteront ».

Nardi dans les buts. Lacina Traoré, Helder Costa, Pasalic, mais aussi Farès Bahlouli devraient ainsi gagner du temps de jeu. L’occasion pour l’ancien Lyonnais, arrêté trois mois pour une pubalgie, de montrer enfin toutes ses qualités. Le tout devant sa famille et ses amis qui feront le court déplacement de Lyon à Annecy.

Le coach va faire tourner contre Evian, voilà une belle opportunité ?
J’ai été blessé pendant plus de trois mois. La Coupe, effectivement, c’est une bonne opportunité car le coach va faire tourner.
J’ai encore quelques douleurs, c’est normal après une grosse opération. Je n’ai pas encore eu la chance d’être à 100%. Aujourd’hui, je travaille beaucoup pour revenir au maximum. C’est de bon augure pour la suite.

Vous n’avez pu que très peu jouer (3 matchs, 1 titularisation). Vous sentez que vous avez des choses à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct