“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Falcao va disputer son premier match de Ligue des Champions à Londres

Mis à jour le 14/09/2016 à 05:03 Publié le 14/09/2016 à 05:03
Le Tigre est affamé.

Le Tigre est affamé. Photo AFP

Falcao va disputer son premier match de Ligue des Champions à Londres

De retour à Monaco, le Colombien va enfin disputer un match de Ligue des Champions, cette compétition qui le boude depuis si longtemps

ça peut sembler fou mais les chiffres ne mentent pas. Avant d'aller défier Tottenham sur la pelouse de Wembley ce soir, Radamel Falcao le capitaine monégasque acheté 60 millions d'euros en 2013, compte moins de matches de Ligue des Champions que l'ancien Lillois Nicolas Fauvergue (8 contre 10).

D'ailleurs, le Colombien n'a plus disputé le moindre match de C1 depuis 6 ans. A l'époque, Falcao évoluait à Porto et sa seule et unique campagne de Ligue des Champions s'est arrêtée en 8e de finale… à Londres.

Pas très loin de Wembley, c'était à l'Emirates Stadium et les Portugais en avaient pris 5 dans le buffet sans en rendre un seul lors du match retour, malgré une victoire initiale au Portugal (2-1). Depuis, le joueur a surtout brillé en Ligue Europa où il a disputé 33 matches… pour 31 buts et deux titres avec Porto (2011) et l'Atlético Madrid (2012).

Avec à chaque fois le titre de meilleur buteur du tournoi à la clé (17 et 12 réalisations), autant dire que le Tigre sait mordre quand il faut, mais rarement en Ligue des Champions où il affiche 8 petits matches (4 buts), tous disputés lors de la campagne de 2009-2010.

C'est donc un joueur revanchard qui débarque à Londres, ce soir. Car le Colombien n'oublie pas qu'il sort de deux expériences ratées outre-Manche, que ce soit à Manchester United (29 matches, 4 buts en 2014-2015) ou à Chelsea l'an dernier (12 matches, 1 but).

A MU, Falcao avait même terminé avec les U21 à la demande de van Gaal, humiliation ultime.

« Les Anglais n'ont pas su le relancer et je pense que c'est de leur faute », assurait le vice-président Vadim Vasilyev dans nos colonnes, hier. Le discours se tient.

Alors plutôt que de laisser moisir un actif ailleurs, autant l'exposer à la maison. En deux ans et une sérieuse blessure au genou survenue en janvier 2014, le numéro 9 de la Principauté est passé du statut de meilleur avant-centre d'Europe à celui de joueur perdu pour le football.

Aujourd'hui, Falcao, qui file sur ses 31 ans, ne vaut plus les 60 millions d'euros investis sur lui. Mais à deux ans de la fin de son contrat, il n'est pas trop tard pour le relancer.

On ne perd pas son instinct de buteur comme ça.

Londres, tout sauf un hasard

Cet été, il a d'ailleurs redonné des frissons sportifs en trouvant deux fois le chemin des filets contre Fenerbahçe lors du premier tour préliminaire. Manque de pot - le fil rouge de sa carrière depuis deux ans - le garçon s'est blessé à la cuisse lors du match retour.

Ce n'est que samedi, à Lille, que le Colombien a retrouvé le chemin des terrains. 30 minutes pour retrouver des sensations et reprendre le cours de sa carrière.

Car si Monaco souhaite bien figurer sur la scène continentale, ça ne sera pas sans un grand Falcao.

Un buteur qui soigne ses stats sur une demi-occasion. Et puis Londres rappelle, aussi, de bons souvenirs à l'ancien joueur de Madrid. Lors de l'Emirates Cup 2014, il avait marqué son premier but depuis sa grave blessure lors d'un amical contre Arsenal. Surtout, l'histoire retiendra que Radamel Falcao a disputé son premier match de Ligue des Champions à Londres. C'était à Stamford Bridge le 15 septembre 2009 contre Chelsea. Il y a sept ans.

Pour Monaco, on espère que l'histoire se terminera mieux. Ce soir-là, Porto et Falcao avaient perdu 1 à 0. Mais en sept ans, le destin de Falcao a changé de direction.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.