Rubriques




Se connecter à

Falcao sauve Monaco

Bien que bougés par de solides Angevins hier après-midi, les Monégasques confirment leur place de leader grâce à un but signé de l'avant-centre colombien, Radamel Falcaofootball ligue 1 (32e journée, Angers - Monaco, 0-1)

Publié le 09/04/2017 à 05:04, mis à jour le 09/04/2017 à 05:04
Jardim peut féliciter Radamel Falcao. Ce dernier a offert trois précieux points dans la course au titre aux Monégasques.
Jardim peut féliciter Radamel Falcao. Ce dernier a offert trois précieux points dans la course au titre aux Monégasques. AFP

Angers peut nourrir des regrets. à maintes reprises, les hommes de Stéphane Moulin ont fait trembler ceux de Leonardo Jardim. En vain.

Impitoyables, les coéquipiers de Valère Germain ont fait preuve d'efficacité pour s'offrir la victoire et prendre quatre et six points d'avance sur l'OGC Nice et le PSG. Le titre se rapproche doucement mais sûrement du côté de la Principauté.

Malgré la proximité d'un déplacement périlleux à Dortmund en C1, Leonardo Jardim n'a pas pu faire l'économie d'aligner une équipe compétitive.

 

Kylian Mbappé était certes sur le banc, de même que Thomas Lemar et Djibril Sidibé, mais avec Bernardo Silva, une attaque Radamel Falcao-Valère Germain, et un Kamil Glik qui tenait finalement sa place en défense centrale, le leader avait belle allure.

Et à la vue de la première période cataclysmique de son équipe, totalement méconnaissable, Jardim a bien fait.

L'ASM bougée

Patauds dans la construction, souvent gênés par le pressing angevin, et hésitants en défense, c'est un miracle - et une bonne dose de maladresse adverse - qui a permis à l'ASM de traverser les 45 premières minutes sans encombre.

Almamy Touré, 21 ans, titularisé à droite, a tout particulièrement vécu un enfer face à Karl Toko Ekambi.

 

Le Camerounais a eu les plus grosses occasions, en s'emmenant le ballon dans la surface, avant de tirer dans le petit filet (16e) ou en étant tout près de prendre Danijel Subasic à contre-pied sur un coup franc à 20 mètres (26e).

Monaco a encore affiché ses lacunes du jour sur une hésitation de Touré, qui a permis à Toko Ekambi de récupérer un ballon près de la surface. Il a contourné Glik et Jemerson, mais il a trop croisé sa frappe ensuite, avant que Diedhiou ne rate un face-à-face avec Subasic (30e).

Mais une équipe qui n'arrive pas à concrétiser ses temps forts face aux Rouge et Blanc est une équipe en danger et cela s'est encore vérifié.

Et Radamel passa

par là...

Trop court pour couper un centre au cordeau de Germain (13e) et auteur d'une déviation de la cuisse sans grand danger (35e), Falcao était en revanche à point nommé pour convertir un centre en retrait parfait de Nabil Dirar et prendre Alexandre Letellier à contre-pied (0-1, 61e) pour son 17e but de la saison en championnat.

Letellier réussissait pourtant une triple parade en quelques secondes sur une reprise à bout portant de Germain, une tête de Lemar et une autre de Falcao (72e). Il sauvait encore les siens devant Touré au début du temps additionnel. Signe que la réussite était décidément du côté de la Principauté ce samedi, le poteau venait encore sauver Subasic à cinq minutes de la fin.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.