“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Face à Metz, l'OGC Nice n'y arrive toujours pas et plonge encore un peu plus au classement

Mis à jour le 21/02/2021 à 16:58 Publié le 21/02/2021 à 16:54
Toujours pas de victoire pour les Niçois.

Toujours pas de victoire pour les Niçois. Photo Eric Ottino

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Face à Metz, l'OGC Nice n'y arrive toujours pas et plonge encore un peu plus au classement

Le Gym a encore été battu par Metz, ce dimanche, à l'Allianz Riviera. Il est 16e de Ligue 1, quelle tristesse!

L’OGC Nice n’en finit plus de s’enfoncer en Ligue 1. Battu une troisième fois de suite contre Metz, le Gym n’est plus qu’à six points du barragiste, Lorient, qui compte deux matchs en moins.

Les Niçois ont une fois encore été auteurs d’une première mi-temps catastrophique, avec deux buts encaissés et aucune occasion créée.

Konaté a ouvert le score (15’), avant que Gueye ne double la mise (38’), profitant des largesses d’une défense niçoise en souffrance, malgré le retour de Todibo et Saliba.

En deuxième période, le Gym a eu un semblant de révolte. Gouiri a réduit le score sur une subtile Panenka (59’).

Malgré une possession largement à leur avantage, les Niçois n’ont jamais réussi à mettre en danger les Messins. Avec cette nouvelle défaite, c’est une nouvelle crise qui se profile pour le Gym, qui va devoir cravacher pour obtenir son maintien. On est bien loin des ambitions du début de saison…

Lors de la prochaine journée, l'OGC Nice se rendra à Rennes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.