“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Fabregas apocalyptique, Glik dépassé... Les notes des Monégasques après la gifle reçue face à Strasbourg

Mis à jour le 19/01/2019 à 22:36 Publié le 19/01/2019 à 22:30
Monaco-Strasbourg (1-5)

Monaco-Strasbourg (1-5) Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fabregas apocalyptique, Glik dépassé... Les notes des Monégasques après la gifle reçue face à Strasbourg

Complètement dépassé par le rythme et absent des duels, l’Espagnol est passé, comme toute l’équipe, au travers du match.

Benaglio (3) : sans doute (trop) attentiste sur les deux coups de casque strasbourgeois, le Suisse a plus subi qu’autre chose. Sauvé par sa barre sur une tête de Mitrovic (42’), il se détend bien sur une frappe lointaine de Martin (54’). Ensuite ? le portier regarde Sissoko nettoyer la toile d’araignée de sa lucarne à l’heure de jeu et met un temps fou à pousser sur le quatrième… Sur le cinquième, il perd son face-à-face contre Fofana. Une soirée cauchemardesque.

Glik (2) : en retard sur Ajorque sur l’ouverture du score, devancé par Thomasson sur le second. Un retour salvateur sur un contre mené par Lala (62’) mais il regarde Ajorque courir plus vite que lui avec un ballon dans les pieds sur le quatrième. Dépassé, lent, emprunté, le Polonais est l’ombre de lui-même.

Naldo (NN) : expulsé après une faute sur Ajorque en position de dernier défenseur – avec appui de la VAR – le Brésilien a laissé les siens à dix après sept minutes de jeu. Sympa.

Badiashile (4) : énormément gêné par le gabarit d’Ajorque sur les ballons aériens mais aussi balle au pied tant l’attaquant strasbourgeois le trimballe sur le quatrième but. Dans le dur comme tous ses coéquipiers.

Henrichs (3) : redescendu latéral droit après l’expulsion de Naldo, l’Allemand touche le poteau de Sels sur une jolie combinaison sur corner (20’) mais a surtout laissé les Strasbourgeois faire ce qu’ils voulaient dans son dos. Remplacé par Sidibé avant l’heure de jeu. Le Champion du monde a complètement perdu son football si on se réfère à sa rentrée.

Tielemans (3) : sauve les siens sur une frappe cadrée d’Ajorque qui prenait le chemin des filets (19’), dans le coup sur la réduction du score de Falcao avec un jeu vers l’avant aux petits oignons mais le Belge n’a jamais réussi à prendre le dessus sur le milieu alsacien. Et comme Fabregas a coulé aussi, il ne savait plus quoi faire avec la balle. Terrible.

Fabregas (2) : son jeu vers l’avant change tout, comme sur cette occasion de Rony Lopes (2’) mais sa densité physique notamment dans les duels a fait peur à voir. Encore plus en infériorité numérique où il semblait dépassé à l’image du troisième but où il se fait martyriser par Ajorque et perd le ballon au départ de l’action qui amène le but. Une deuxième mi-temps apocalyptique où il a erré sur le terrain comme une âme en peine.

Ballo-Touré (3) : latéral gauche après la rapide expulsion de Naldo, l’ancien Lillois devait se coltiner Lala dans son couloir, un cadeau empoisonné. Il a défendu en reculant et n’a jamais semblé capable de prendre la mesure du Strasbourgeois.

Rony Lopes (5) : une frappe du droit sur un bon service de Fabregas repoussée par Sels (2’), du mouvement et de la combativité. L’un des rares à surnager dans l’état d’esprit.

Falcao (5) : une tête décroisée qui lèche le poteau alsacien (21’) mais son instinct de renard fait la différence pour réduire le score (23’). Le capitaine a tenté jusqu’au bout mais il était trop seul. Nerveux par séquences.

Golovin (4) : en jambes, le Russe s’est battu comme un lion. Un caviar pour Falcao (21’), de la présence entre les lignes, une volonté de jouer vers l’avant, dans l’attitude le Russe était au niveau mais il a complètement plongé après la pause. Remplacé par Sylla, très neutre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.