“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Encore du changement à l'AS Monaco

Mis à jour le 26/02/2019 à 14:47 Publié le 26/02/2019 à 14:44
Olga Dementieva est proche de Dimitri Rybolovlev (à droite), ici en compagnie d'Oleg Petrov.

Olga Dementieva est proche de Dimitri Rybolovlev (à droite), ici en compagnie d'Oleg Petrov. AFP

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Encore du changement à l'AS Monaco

L'organigramme de l'AS Monaco connaît encore une évolution majeure avec l'arrivée d'une proche de Dmitry Rybolovlev

Pas une semaine ne passe sans que l’organigramme de l’AS Monaco ne connaisse un chamboulement. Révélé par nos confrères de L’Equipe, Olga Dementieva – jusqu’ici en charge du protocole après avoir été directrice administrative au début de l’ère Rybolovlev – devrait être nommée directrice sportive adjointe et plus globalement en charge de la partie administrative des contrats. Un savoir-faire jusqu’ici au cœur des prérogatives de Nicolas Holveck, directeur général adjoint.

Ce dernier pourrait donc faire les frais de la nouvelle orientation du projet monégasque. A l’instar d’Oleg Petrov, promu directeur général la semaine dernière en lieu et place de Vadim Vasyliev, Dementieva est une proche de Dmitry Rybolovlev.

Le Président de l’ASM renforce donc sa position au club tout en plaçant des personnes de confiance à des postes clés. Michael Emenalo, toujours directeur sportif du club malgré les critiques, devra composer avec Dementieva pour la politique sportive. Avant le prochain chamboulement…

Car, en ce moment, l’organigramme de l’ASM subit un lifting chaque semaine.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.