“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Dijon-AS Monaco: les notes des Monégasques

Mis à jour le 13/08/2017 à 19:30 Publié le 13/08/2017 à 19:25
Monaco's Colombian forward Radamel Falcao (C) reacts after scoring a goal during the French Ligue 1 football match between Dijon FCO and AS Monaco, on August 13, 2017 at Gaston Gerard stadium in Dijon, northern France. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES FBL-FRA-LIGUE1-DIJON-MONACO

Dijon-AS Monaco: les notes des Monégasques

El Tigre Radamel Falcao a fait parlé la poudre sur la pelouse de Dijon ce dimanche. Nos journalistes sur place lui ont attribué une note de 9 sur 10.

Falcao, la griffe de velours

Un triplé, dont un amour de frappe enroulée, et voilà Falcao déjà dans le tempo avec quatre buts en deux matches. Capitaine ! Subasic (6) : peu de travail pour le portier Croate, il est battu de près par Wesley Saïd. Concentré et dans son match le reste du temps.

>> LIRE AUSSI. Monaco s'amuse à Dijon (1-4) et signe un carton plein 

Sidibé (6) : moins sollicité que l'an dernier en début de saison, l'international français a rendu une copie sérieuse. Toujours appliqué dans son couloir, il monte doucement en puissance. Plus entreprenant après la pause

Glik (8) : précieux dans les airs, le Polonais est à l'initiative du but de Falcao en s'imposant dans les airs sur un corner de Lemar. Offensivement, le numéro 25 est devenue une arme fatale, comme sur ce coup de casque repoussé par Reynet (49') à la suite, encore, d'un corner de Moutinho. Défensivement, c'est un mur.

Jemerson (7) : de nouveau buteur sur corner, comme face à Toulouse, et encore à la suite d'une offrande de Moutinho, le Brésilien a, cette fois, rajouté la manière avec ce retournée acrobatique. Un but très "Joga bonito". Toujours un peu d'espace dans son dos, comme sur le but de Saïd.

Jorge (6) : il a mis du temps à se mettre en route mais une fois qu'il avait pris la mesure de Rosier, il ne s'est pas gêné pour monter apporter le surnombre. Encore un peu tendre mais il apprend.

Rony Lopes (6) : alors que le club de la Principauté cherche un milieu droit, Rony Lopes continue d'enchaîner les matches en espérant clore le débat sur son niveau. Hier, il a parfaitement débuté la rencontre, prenant systématiquement l'avantage sur Lang. Sérieux et disponible par la suite. Une prestation qui a du rassurer tout le monde, à commencer par Jardim. Remplacé par Tielemans, qui a joué côté droit.

Fabinho (5) : à l'instar de Kylian Mbappé, le Brésilien était épié. Sans doute un peu perturbé par le mercato, on n'a pas encore retrouvé le grand Fabinho de l'an dernier mais ça revient doucement. Des gestes défensifs bien sentis mais quelques oublis aussi.

Joao Moutinho (8) : double passeur décisif contre Toulouse, le milieu de terrain expérimenté a de nouveau été préféré à Tielemans et s'est encore employé à distribué des caviars, notamment sur corner. Auteur de sa troisième passe décisive en deux matches, le numéro 8 a parfaitement digéré sa courte préparation. C'est simple, sur chaque corner qu'il a tiré, Dijon était en danger. Dans le jeu, il aura également tout fait. Quel match...

Lemar (7) : à l'échauffement, le gaucher a nettoyé toutes les lucarnes de Gaston-Gérard mais c'est sur corner qu'il débloque le match. Toujours aussi intelligent dans ses déplacements. Son pied gauche est une main, à l'image de son caviar pour Falcao, sur corner, pour le but du 4-1. Dire qu'il n'est pas encore au top physiquement...

Diakhaby (5) : adoubé par Leonardo Jardim en conférence de presse cette semaine, l'ancien Rennais a débuté le match au profit de Kylian Mbappé. De l'audace, comme cette reprise de loin (7'). Peu de ballons à exploiter, il a parfois complètement disparu de la circulation mais il découvrait ses coéquipiers. Remplacé par Gil Dias.

Falcao (9) : fidèle au poste et affûté, le Tigre ne semble absolument pas perturbé par le mercato de ses coéquipiers puisqu'il n'a besoin que de 180 secondes pour trouver les ficelles, en renard.  Avant la pause, il trouve même la lucarne – même si la frappe est déviée – de Reynet d'un formidable enchaînement à la sortie d'un crochet extérieur. Grand monsieur, il s'offre un triplé de la tête à la suite d'un corner de Lemar. Sur ses 29 derniers matches avec l'ASM, il vient de planter 24 buts. Remplacé sous les applaudissements par Carrillo.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct