“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Diego nous sauve": ce que retient l'entraîneur de l'AS Monaco Thierry Henry du nul face au rival niçois (1-1)

Mis à jour le 16/01/2019 à 22:20 Publié le 16/01/2019 à 22:19
On n'a pas fait ce qu'on voulait, regrette Henry.

On n'a pas fait ce qu'on voulait, regrette Henry. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Diego nous sauve": ce que retient l'entraîneur de l'AS Monaco Thierry Henry du nul face au rival niçois (1-1)

Le derby de la Côte d'Azur s'est terminé par un nul entre l'AS Monaco et l'OGC Nice. Thierry Henry est revenu sur cette rencontre en conférence de presse d'après-match.

Que retenez-vous de ce match nul?
On n'a pas fait ce qu'on voulait faire en première mi-temps. On se fait prendre sur l'erreur de Youssef (Aït-Bennasser) qui doit jouer plus vite... on se fait prendre et on est puni. Mais encore une fois on a l'occasion de marquer avant et on ne se met pas à l'abri, comme à Marseille. On s'est réveillé en deuxième période en supériorité numérique, mais les Niçois arrivent à se procurer un penalty je ne sais comment. Diego nous sauve. On S'est procuré beaucoup d'occasions et on est pas loin de le perdre...

A 11 contre 10, vous n'êtes pas arrivé à gagner. Y a-t-il un retour en arrière comparé au nul à Marseille?
Non, non. Je suis bien placé pour savoir que ce n'est pas simple de jouer face à une défense à 5 à 10 contre onze. Julien (Serrano) met sa tête au-dessus et Falcao trouve le poteau... Mais ce n'était pas assez clairement.

C'était moins bien que face à l'OM?
Oui, mais en même temps on jouait sans Naldo, Fabregas et Ballo-Touré qui allait chercher plus haut dans le pressing. Forcément ça change la donne.

Un point, est-ce suffisant dans la course au maintien ?
Non. Mais on aurait très bien pu se retrouver ici à parler d'une défaite, bizarrement. Mais si on laisse partir Atal comme on l'a fait... bref, ce n'est pas normal de se retrouver dans cette situation sur le contre d'un joueur parti seul.

Etes-vous inquiet de la situation du club?
Non je ne le suis pas. Ce qui est inquiétant, c'est de travailler quelque chose à l'entraînement et de ne pas le voir en première mi-temps. ça a été un peu mieux après la pause. Il reste encore beaucoup de points à prendre. La dynamique est quand même positive. Il y a des choses qui tournent un peu plus en notre faveur, à l'image de la Var... C'est bien d'enchaîner sans perdre... mais à un moment, il faut gagner. On aurait pu le faire ce soir.

Vous vous êtes procurés beaucoup d'occasions... mais n'avez marqué qu'un but. Est-ce important de recruter un attaquant au mercato?
C'est plus qu'important ! Vous avez vu le nombre d'occasions qu'on s'est créé lors des trois derniers matches, on ne les a pas mises au fond. Donc oui, c'est vraiment important.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.