“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Derby de la Côte d'Azur: les notes des joueurs de l'AS Monaco

Mis à jour le 08/11/2020 à 20:33 Publié le 08/11/2020 à 20:28
Axel Disasi a sauté plus haut que tout le monde.

Axel Disasi a sauté plus haut que tout le monde. Photo Sébastien Botella

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Derby de la Côte d'Azur: les notes des joueurs de l'AS Monaco

Axel Disasi ne monte pas pour rien. Le coup de tête de l'ancien Rémois a lancé l'ASM. Le roc est en place à Monaco. Les notes des joueurs de l'AS Monaco après le derby remporté sur le terrain de l'OGC Nice.

Mannone (4): l'ancien de Sunderland n'hésite pas à donner de la voix, ça s'entend bien dans le désert du huis clos! Un premier arrêt facile à la 30e sur une frappe de Dolberg. Une 2e intervention ''tranquillo'' à la 50e devant Reine-Adelaïde. Presque rien à faire, donc, avant sa faute de main sur la frappe après rebond de Lotomba, une erreur qui a eu le don de relancer la fin de match. Le scénario ingrat pour un gardien remplaçant même si la victoire vient adoucir la bévue.

Aguilar (6): difficile de faire plus généreux... L'ancien de la Paillade a multiplié les allers-retours dans son couloir pour apporter des deux côtés du terrain. Solide jusqu'au bout face à Gouiri.

Disasi (7): un coup de casque marqué du sceau de la puissance sur l'ouverture du score... Le roc de l'ASM a fait une nouvelle fois dans le solide (défensivement aussi) et même failli sauver Mannone sur son erreur. Capitaine pour la première fois, Disasi en a profité pour inscrire son 2e but avec l'ASM et doubler son capital but de la saison passée avec Reims. Plus le championnat avance et plus l'ASM doit trouver qu'elle a bien fait de débourser 13 millions pour faire venir le natif de Gonesse l'été dernier. Les négociations avaient été difficiles, le jeu en valait la chandelle.

Badiashile (6): on n'a pas beaucoup vu Dolberg. Benoît Badiashile n'y est sans doute pas pour rien, assez inspiré sur les anticipations et sérieux de bout en bout. Et dire qu'il n'a que 19 ans....

Caio Henrique (6): le gaucher défend bien dans son couloir gauche et sait aussi coulisser dans l'axe quand le besoin s'en fait sentir. Le latéral apporte aussi du danger sur les centres. L'international olympique de la Seleçao a moins bien fini mais il a su limiter les dégâts.

Fofana (6): il a soigné son corner sortant, pile pour la tête de Disasi. Sinon, on l'a vu prendre des risques à la relance et se montrer dans l'ensemble plutôt souverain à la récupération au milieu.

Tchouameni (6): comme Fofana, l'ancien Bordelais a fait le boulot dans l'entrejeu. Le nouveau 4-4-2 monégasque peut s'appuyer sur une paire de récupérateurs-relayeurs qui a du coffre.

Diop (6): des ballons perdus en début de match... mais c'est lui qui réalise l'interception qui tue sur la relance de Nsoki. Diop est d'ailleurs parfait de vitesse et de maitrise dans l'enchainement pour amener son ballon et tromper Benitez entre les jambes. Une action qui a éclairé son match. Il refuse de rendre le ballon aux Niçois après le but des Aiglons ce qui lui vaut un jaune. Remplacé aussitôt par Geubbels (73e), qui trouve le poteau de Benitez à la 83e dans un angle fermé après une très belle remise de Ben Yedder.

Volland (6): dans tous les bons coups en début de match et pas récompensé avec sa lourde frappe de gaucher détournée par Benitez sur la barre. L'attaquant allemand s'est montré moins mobile et influent au fil des minutes. On a aimé cependant sa complicité avec Ben Yedder. Remplacé par Florentino Luis (79e), quand Kovac a décidé de verrouiller un peu plus.

Ben Yedder (6): l'international s'est créé nombre de situations avant la pause, sans pouvoir faire le geste décisif. Il faut dire que Benitez a sorti le grand jeu. A la 65e, il ne cadre pas après un beau crochet dans la surface. Averti (ce qui est rare pour lui) dans le dernier quart d'heure pour une charge sur Lees-Melou. Un derby reste un derby! Remplacé par Pellegri (85e) qui rate une belle occas' en croisant trop sa frappe.

Gelson Martins (5): pas dans un grand soir, sinon il aurait beaucoup mieux exploité un caviar de Ben Yedder en début de rencontre. Il a cependant percuté et déclenché quelques bons décalages sur son côté droit. Remplacé par Sidibé (85e).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.