De la lumière à l'ombre: on vous raconte la trajectoire chaotique de Mathias Pogba, grand frère jadis protecteur

Joueur de divisions inférieures, passé par treize clubs en treize ans, Mathias Pogba a longtemps été un grand frère protecteur avec Paul, star mondiale du football, avant d'entraîner toute la famille dans une trouble affaire dans laquelle il est mis en examen.

AFP Publié le 18/09/2022 à 07:23, mis à jour le 18/09/2022 à 07:44
Paul Pogba le 29 décembre 2019 avec ses frères Florentin et Mathias Pogba à Tours. AFP / GUILLAUME SOUVANT

Moins doué que son cadet, champion du monde en 2018, Mathias Pogba (32 ans) n'a jamais vraiment vu sa carrière décoller, au point d'être qualifié d'"erreur de casting" par Jean-Paul Simon, le président de Belfort en National 2 (4e division), dernier club à l'avoir embauché.

La treizième étape d'une trajectoire instable n'aura donc toujours pas été la bonne pour l'attaquant évoluant dans des équipes de deuxième ou troisième rang, de Quimper à Partick Thistle (Écosse), du Manchego CF (Espagne) au Tabor Sezana (Slovénie).

Mathias Pogba n'a pas non plus épousé le parcours honorable de son jumeau Florentin, défenseur central qui a notamment joué en Ligue 1 à Saint-Étienne.

Son nom de famille, ainsi que l'aura et l'entregent de Paul (29 ans), lui ont cependant permis de trouver des clubs. Sa complicité avec son cadet s'affichait aussi en ligne, comme en 2016 lorsque les trois frères interprétaient la "Pogbance", une chorégraphie diffusée sur les réseaux sociaux.

Mais l'entente a volé en éclats avec l'"affaire Pogba", une enquête ouverte pour des tentatives d'extorsion sur Paul Pogba. Devant les enquêteurs, le milieu de la Juve a estimé que Mathias était "sous la pression" des personnes voulant lui soutirer de l'argent. Le frère aîné a finalement été mis en examen et placé en détention provisoire samedi, selon une source proche de l'enquête.

 

"Pas un bon joueur"

D'après un proche de la famille récemment contacté, "Mathias est sous pression. C'est un mec calme, méconnaissable sur la vidéo (qui a déclenché l'affaire, NDLR) où il tremble, il n'est pas comme ça dans la vie".

Cette affaire n'"étonne absolument pas" Jean-Marc Ettori, président du Tours FC (N1), où Mathias a disputé cinq matches en 2018-2019. "Que ce soit la maman, Paul, ou les deux frères, ce ne sont pas des gens intéressants à fréquenter", assure le dirigeant à l'AFP.

"A Tours, j'ai vécu plusieurs épisodes que j'ai en travers de la gorge, poursuit-il. On nous a proposé Mathias Pogba qui n'était pas un bon joueur. Nous le refusons. Paul Pogba, par l'intermédiaire de son agent suisse, nous propose de payer les salaires, les charges ou les frais pour que Mathias joue."

"Autre exemple, sur le terrain cette fois. Nous jouions notre survie. On a un penalty à quelques minutes de la fin. Mathias Pogba prend le ballon des mains du préposé au pénalty. Il tire et le loupe. Je lui ai dit ma façon de penser, et il m'a répondu: "On ne me parle pas comme ça, vous savez qui je suis"."

La famille Pogba n'a pas pu être jointe pour réagir à ces propos.

 

Chroniqueur

S'il reste un footballeur modeste, avec tout de même cinq sélections en équipe de Guinée, Mathias a eu plus de réussite comme chroniqueur TV, l'autre facette de sa carrière footballistique.

"Mathias est un super mec, qui s'était bien fondu dans la bande (de l'émission L'Équipe du soir, NDLR), souriant et chambreur", a expliqué le rédacteur en chef de la chaîne L'Équipe, Marc Las, dans les colonnes du quotidien sportif.

En Espagne, où il est passé comme son jumeau Florentin par le centre de formation du Celta Vigo (2007-2009) - "les deux meilleures années de ma vie de footballeur et de ma vie en général", avait-il déclaré au journal AS -, Mathias a participé au programme télévisé consacré au football El Chiringuito, où les échanges sont généralement très vifs et très polarisés entre Barça et Real.

Le natif de Conakry est toujours resté calme dans ces débats et ne prenait pas de positions tranchées. Il a été souvent interrogé sur Paul, notamment sur l'éventualité de son transfert au Real Madrid.

Paul avait été lui-même interviewé dans l'émission en juillet 2021, alors que Mathias participait encore à ce talk-show. Il y avait assuré qu'il écoutait "beaucoup" son frère aîné. Mathias, avait détaillé Paul, "est direct, droit, il te dit des choses en face, il me fait grandir et quand je fais quelque chose de mal, il va me le dire".

Le ton a bien changé avec l'affaire: Mathias est allé jusqu'à tweeter sur son petit frère "qu'il n'y a pas plus lâche, plus traître et plus hypocrite (...) sur cette terre."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.