“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Coup d'arrêt pour Monaco

Mis à jour le 14/01/2018 à 05:07 Publié le 14/01/2018 à 05:07
Glik et les Monégasques ont buté sur une bonne défense montpelliéraine.

Glik et les Monégasques ont buté sur une bonne défense montpelliéraine. AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Coup d'arrêt pour Monaco

(en déplacement à montpellier)

Le champion de France pourrait abandonner la place de dauphin du PSG à Lyon à l'issue de cette journée de reprise. En cas de succès devant Angers, cet après-midi au Parc OL, l'équipe de Bruno Genesio s'emparerait seule de la seconde place, enjeu majeur de cette fin de championnat.

L'entraîneur portugais Leonardo Jardim a vécu un triste 200e match sur le banc monégasque. Son équipe, pourtant presque au complet, a subi son premier coup d'arrêt depuis son élimination de la Ligue des champions, brisant une série de six succès consécutifs.

Monaco, princier sur sa pelouse de Louis II, a décidément du mal à voyager. En effet, déjà battu à trois reprises (Lyon, Nice, Nantes) à l'extérieur, il abandonne des points à Montpellier, qui lui a causé bien des tourments cette saison.

Auteur d'un nul (1-1) en Principauté en septembre, l'équipe de Michel Der Zakarian a confirmé sa solidité devant les candidats à la Ligue des champions. Néanmoins, accroché une fois encore à La Mosson, elle rétrograde à la 8e place et s'éloigne des places européennes.

En l'absence de son buteur et capitaine colombien Radamel Falcao, Monaco, emmené par Thomas Lemar positionné en meneur de jeu, a manqué de poids devant le but. Ainsi, l'avant-centre Keita Baldé a gâché lors de la première période deux occasions sur une tête (9e) mal ajustée et une frappe de vingt mètres (19e).

Lemar en meneur

Montpellier, plus maître de son jeu collectif que lors de la première moitié de saison, a bien répliqué aux Monégasques grâce à ses combinaisons sur les côtés, mais a également manqué d'efficacité sur une frappe d'Ikoné (23e), un tir de Sambia (42e) ou une reprise de Pedro Mendes (44e).

L'équipe de Leonardo Jardim, qui avait apporté six changements après le succès à Nice, mardi en coupe de la Ligue, a haussé le rythme, et mis plus d'intensité pour se procurer enfin des occasions dangereuses. Ronny Lopes (49e), le latéral Jorge (53e) ou Lemar (73e) se sont heurtés à chaque fois à l'excellent gardien héraultais Benjamin Lecomte.

Les entrées conjuguées des attaquants Stevan Jovetic et surtout Adama Diakhaby ont mis un peu plus en difficulté la défense de Montpellier, sauvé par un nouvel arrêt de Lecomte sur une tête à bout portant de Kevin N'Doram (78e). Le dernier coup franc de Rachid Ghezzal frôlait, lui, le poteau (89e). Monaco laissait filer sa dernière occasion. Et les trois points d'un succès.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.