Rubriques




Se connecter à

"Comme disait Coluche, ils sont un petit peu partout et partout un petit peu" : fan de l'AS Monaco, il vit sa passion depuis Lyon

Jérémie habite à Lyon depuis sept ans, "une ville qui a la culture du football, de nombreux supporters". Et cet amoureux de Monaco depuis 1996 a constaté que les Lyonnais avaient été "témoins du réalisme de l’ASM en Coupe de France, il y a peu de temps." Il témoigne de sa passion avant le choc ASM-Lyon ce dimanche

Yann Douyère Publié le 30/04/2021 à 19:07, mis à jour le 30/04/2021 à 13:11
Ludovic Giuly après la victoire face au Real Madrid en 2004. Archives MM

Ce que Jérémie, 39 ans, aime chez Monaco ? « Le beau jeu, du jeu de ballon, depuis que je supporte le club lorsque j’étais en seconde, et le fait que nos supporters sont partout. Comme disait Coluche, ils sont un petit peu partout et partout un petit peu aussi. Cette union des cœurs à distance c’est quelque chose de magique. »

 


Son plus beau souvenir ? « C’est le stade Vélodrome en fusion un vendredi 5 décembre 2003. J’habite à l’époque à Albi. Nous faisons la route le vendredi après-midi. Marseille mène 1-0 à la mi-temps. Sous ma veste, mon maillot à la Diagonale transpire. En deuxième mi-temps, Ludo Giuly nous donne la victoire. Nous terminerons troisièmes d’une magnifique saison, et la magie de la Ligue des Champions et cette finale 2004. »


Aujourd’hui, il est à Lyon et tel un adjoint de luxe, il analyse les clés du match de dimanche. « Coup du sort, Niko Kovac va devoir composer un 11 inédit, avec le forfait de Golovin. Qu’importe. Nous aimons jouer au ballon. La réalité du terrain. La force de la défense. Le retour de Cesc Fabregas, l’apport des joueurs défensifs dans l’animation offensive. Nous sommes prêts à accomplir quelque chose de grand, en championnat et en Coupe de France. Non pas au mérite, mais au jeu, au jeu du ballon rond. »

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.