Rubriques




Se connecter à

"Clairement pas le résultat que nous attentions": Comme un goût d'inachevé pour Oleg Petrov et l'AS Monaco

Neuvième du championnat, l'AS Monaco ne disputera pas de coupe d'Europe la saison prochaine.

Mathieu Faure Publié le 01/05/2020 à 20:23, mis à jour le 01/05/2020 à 20:24
Oleg Petrov. Photo archives Jean-François Ottonello

Un vrai coup dur pour le club monégasque et son vice-président Oleg Petrov qui a vécu un "baptême du feu difficile" pour sa première saison entière sur le Rocher. Le dirigeant russe revient sur le bilan de la saison et se projette déjà: Monaco visera le podo.

Avec l'arrêt du championnat à la 28ème journée, Monaco termine la saison à la neuvième place et ne jouera pas l'Europe la saison prochaine, quel bilan sportif tirez-vous de cette saison? Peut-on parler d'échec après l'absence de podium malgré les investissements massifs effectués lors des derniers mercatos?

Ce n’est clairement pas le résultat que nous attendions. Une saison, a fortiori incomplète, n’est sans doute pas suffisante pour que les changements que nous avons opérés produisent leurs effets.

 

Je ne dis pas que nous avons tout bien fait mais les choses se sont parfois mal enchaînées. Nous avons pris beaucoup de cartons (10 rouges), nous n’avons pas toujours été heureux avec le Var, nous avons aussi parfois manqué d’efficacité devant le but. On le voit sur le dernier match contre Nice, perdu à la dernière seconde, à 10 contre 11, avec une incidence importante sur le classement. On ne peut pas dire que les planètes étaient toujours alignées…

Il faut l’accepter et repartir au travail.

Avec les incertitudes économiques liées au Covid-19 et l'absence de Ligue des champions, cela peut-il perturber votre prochain mercato? Et dans quelles mesures?

C’est certain, la non qualification en Ligue des Champions et l’arrêt prématuré du Championnat ne sont pas des bonnes nouvelles pour nos finances. Depuis le début de la crise, nous avons pris un certain nombre de mesures et nous allons continuer à travailler dans ce sens, nous n’avons pas le choix.

 

Je ne pense pas que la situation aura un impact important sur notre recrutement car nous avions anticipé la signature de plusieurs joueurs. Nous allons travailler pour baisser le nombre de joueurs que nous avons sous contrat mais nous savons aussi que ce mercato sera particulier. Nous ne nous précipiterons pas.

Malgré tout, quelles sont les satisfactions de la saison et quels sont les principaux axes de travail pour la prochaine saison?

Les choses n’ont pas toujours été dans le sens qu’on attendait mais globalement je ne peux pas reprocher grand-chose aux joueurs, qui ont fait le maximum sur le terrain.

Nous terminons avec une des meilleures attaques du championnat avec Wissam Ben Yedder, meilleur buteur de la saison avec Mbappé, et Islam Slimani, 2e passeur. L’équipe a progressé dans plusieurs domaines : défensivement, physiquement. Je retiens aussi les performances du staff médical, avec un nombre de joueurs blessés largement inférieur à la saison précédente (jusqu’à 17 blessés).

Il faut continuer dans ce sens la saison prochaine : plus de travail tactique, physique, plus de rigueur. Nous allons insister sur la progression de nos jeunes talents du groupe pro (Badiashile, Fofana, Tchouaméni, Zagré, Marcelin) et de l’Academy. Pietro Pellegri et Willem Geubbels auront une belle carte à jouer.

 

Quels seront les objectifs pour la prochaine saison?

L’ambition ne change pas: retrouver le haut du classement et se qualifier pour la Coupe d’Europe.

Pour cela, il faudra parvenir à apporter de la stabilité dans la performance, ce qui nous a manqué cette saison.

Où en êtes-vous dans le recrutement de votre directeur sportif?

C’est un poste stratégique pour nous. Son profil et ses missions sont clairement identifiées. La crise a retardé un peu l’avancement mais nous continuons à travailler sur ce dossier.

Est-ce que la crise que traverse le football européen peut vous amener à repenser le modèle économique et sportif de l'ASM?

 

Non, les objectifs sportifs demeurent les mêmes : construire un club d’envergure européenne. Pour cela, nous devons nous qualifier régulièrement pour les Coupes européennes, faire progresser les jeunes joueurs. En parallèle, nous suivons de nombreux projets, notamment sur la marque AS Monaco.

Un dernier mot pour les supporters de l'ASM?

Merci aux supporters pour leur fidélité et leur soutien. Je veux qu’ils sachent qu’on a fait le maximum toute cette saison, et qu’on n’a jamais baissé les bras. En continuant à travailler dur, il n’y a pas de raison de ne pas retrouver la place que nous méritons, j’en suis convaincu.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.