Rubriques




Se connecter à

Challenge Rainier III: suite et fin...

Il semblerait que l'on arrive au bout de la multitude d'épreuves et de disciplines qui émaillent le Challenge tout au long de la saison, les organisateurs ne manquant pas d'imagination et d'idées pour créer chaque année de nouveaux événements à l'instar du 1er Trophée Bella Vita/Jack Monaco ou du 1er tournoi de football en salle organisé il y a quelques jours sous l'autorité de Monaco Football Association, sans compter la première édition, très réussie, du tournoi international corporate.

P.D.T. Publié le 27/06/2016 à 05:04, mis à jour le 27/06/2016 à 05:04
Le prince souverain était présent à Cap-d'Ail pour assister à la finale de la Coupe Prince Albert II qui opposait Ribeiro Frères et Emilie's Cookies. DR

Seuls les spécialistes s'y retrouveront, les équipes aussi sans doute, mais les amateurs de football ont parfois du mal à suivre et le Challenge gagnerait certainement en visibilité s'il était plus accessible aux profanes.

En présence du prince Albert

Le souverain avait fait le déplacement sur le stade de Cap-d'Ail pour assister à la finale de la 3e édition de la Coupe Prince Albert II en présence de nombreuses autorités de la principauté, Patrice Cellario, conseiller de gouvernement, ministre de l'Intérieur, Eric Elena, conseiller national, Céline Caron-Dagioni représentant Stéphane Valeri, Jacques Pastor, adjoint aux sports, Jeannine Ughes, secrétaire général de l'A.S. Monaco Omnisports ainsi que Gilles Frasnetti, adjoint aux sports de Cap-d'Ail. Le match opposait l'équipe de Ribeiro Frères à celle d'Emilie's Cookies et s'est soldé par un score nul de 2 buts partout contraignant les joueurs à se départager aux tirs au but. À ce petit jeu, Ribeiro s'adjuge la victoire par 4 tirs à 3. Le prince n'a pas manqué de féliciter les participants et les organisateurs à l'issue de la rencontre. 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.