"Cette victoire donne beaucoup de confiance..." L'entraîneur de Monaco Philippe Clement est ravi après la victoire de Monaco à Reims (3-0)

Monaco s'est imposé ce dimanche 18 septembre face à Reims. L'entraîneur de Monaco Philippe Clément ravi après cette victoire, il s'est exprimé.

Christopher Roux Publié le 18/09/2022 à 16:40, mis à jour le 18/09/2022 à 17:36
Philippe Clement, entraîneur de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Oscar Garcia (entraîneur de Reims): 

"L'arbitre a tué le match. Jouer 75 minutes à dix contre onze face à une équipe comme Monaco, c'est toujours compliqué. On a quand même montré un beau visage. On avait parlé aux joueurs avant le match pour qu'ils contrôlent leurs émotions, mais là, on nous fait payer quelque chose. Avec Philippe Clement, on a joué au football, mais l'arbitre assistant lui n'a pas dû beaucoup y jouer. Pourquoi n'a-t-on pas utilisé le VAR sur ce rouge ? Je ne comprends pas et je suis désolé pour mes joueurs. L'arbitre a joué avec leur métier et leur travail aujourd'hui. Les arbitres ont tous les pouvoirs et on ne peut rien faire. Akliouche s'est jeté les crampons en avant et notre gardien a eu mal à la main. C'était plus dangereux que sur l'action du rouge. En France, tu ne peux pas parler avec les arbitres, sinon tu prends un carton. C'est à moi de m'adapter mais tout le monde m'appelle en Espagne. Personne ne comprend ce qu'il se passe."   
 
Philippe Clement (entraîneur de Monaco): 
 
"Il était très important de gagner. On était à la fin d'une longue série de matchs tous les trois jours (sept en trois semaines, NDLR) et on a joué à 13h, après un match européen contre Ferencvaros et un voyage jusqu'à Reims. C'est un peu bizarre pour moi. Mon équipe a manqué de fraîcheur mais s'imposer ici dans ces conditions donne beaucoup de confiance. Le retour au 4-4-2 ? C'est important de pouvoir jouer avec deux systèmes. Cela dépend des matchs. Est-ce que c'était mieux qu'en 3-4-3 ? Je ne suis pas d'accord avec votre analyse. On avait fait aussi des bons matchs à trois derrière. J'ai choisi ce système après avoir vu les difficultés de Lyon et Lens ici. Je voulais trouver des espaces et c'était le moment de faire jouer Breel (Embolo) et Wissam (Ben Yedder) ensemble. Avec le retour de blessure de Boadu, c'était plus simple de prendre cette décision." 
 
Maghnes Akliouche (milieu de Monaco) :
 
"Ma première titularisation en Ligue 1 ? Je suis très heureux, j'engrange de l'expérience et on repart avec les trois points. J'espère que ça va continuer mais il va falloir bosser dur pour ça. Je vais essayer de rendre la confiance que le coach me donne et montrer que je peux apporter à cette équipe. Ce match n'est pas un accomplissement, c'est un début." 
 
Benoît Badiashile (défenseur de Monaco): 
 
"Il fallait être patient aujourd'hui. On l'a été et ça a payé. On continue notre série de victoires en L1 (trois de rang désormais, NDLR). On savait que ce serait difficile de les manœuvrer même à dix et le premier but nous a libérés. On a maîtrisé. Les buts de Ben Yedder et Minamino ? On avait tous confiance en Wissam. Il a encore montré que c'est un grand attaquant vu le but qu'il marque. Concernant Taki, on est tous très contents pour lui. Il traversait une période compliquée et on va voir son meilleur visage désormais. C'est un joueur ultra intelligent qui garde bien le ballon. Il est très important pour nous. Le bilan avant la trêve ? Il est mitigé. Depuis le début de saison, on a eu des hauts et des bas. On n'a pas été vraiment constants mais on a quand même réussi à enchaîner quelques victoires ces dernières semaines. J'espère que ça continuera comme ça. Le retour au 4-4-2 ? C'est un système qu'on avait l'habitude d'utiliser la saison dernière. On a des automatismes avec et ils sont vite revenus."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.