“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

C'est (un peu) la crise à l'OGC Nice, l'entraîneur Patrick Vieira au cœur des débats

Mis à jour le 06/12/2019 à 07:45 Publié le 06/12/2019 à 08:30
Patrick Vieira lors de la réception de Dijon.

Patrick Vieira lors de la réception de Dijon. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

C'est (un peu) la crise à l'OGC Nice, l'entraîneur Patrick Vieira au cœur des débats

A Saint-Etienne, Nice a encore eu tout faux. Vieira, la défense et le prochain mercato sont les sujets brûlants de la semaine et le Gym a trois matches abordables avant la trêve pour sauver les apparences.

Lors de sa première saison sur le banc niçois, Patrick Vieira avait bâti une équipe solide qui gagnait la plupart de ses matchs sur le score de 1-0. Ce n’était pas spectaculaire mais d’une grande efficacité.

Les temps ont changé.

il cherche des solutions

Le Gym encaisse des buts à la pelle (18e défense de Ligue 1). S’il marque davantage (21 buts), il traverse la plupart des rencontres sur un fil, sans maîtrise et sans cohérence.

A Saint-Etienne, le nouveau schéma tactique (4-3-3 avec ballon, 4-4-2 sans) n’a offert aucune garantie.

>> RELIRE. Enveloppe conséquente, deux postes à renforcer, départs en vue.... À quoi va ressembler le mercato hivernal de l'OGC Nice?

Vieira, qui ne fuit pas ses responsabilités, cherche des solutions depuis des semaines, en vain. Son groupe ne l’a pas lâché, en témoigne le sursaut contre Angers, tout comme ses dirigeants qui n’ont absolument pas activé la piste d’un éventuel remplacement et persistent à penser qu’il est l’homme de la situation.

Pourtant, les semaines passent et Nice continue de s’enfoncer au classement (14e, à cinq points du 18e et cinq du 4e).

très bonne cote loin de Nice

Vieira peut-il inverser le cours des choses? L’état-major niçois y croit, ne l’imagine pas ailleurs et encore moins de le licencier, ce qui coûterait une coquette somme.

L’intérêt d’Arsenal est bien réel, mais le « board » du club londonien ne se précipitera pas sur le dossier de son futur entraîneur. Freddie Ljungberg assure l’intérim depuis le licenciement d’Unai Emery.

>> RELIRE. Patrick Vieira, la tentation Arsenal

Vieira, qui dispose d’une très bonne cote loin de Nice, où les supporters sont de plus en plus virulents à son sujet, répète que rien n’est fondé et qu’il est à fond dans le projet INEOS, malgré les difficultés rencontrées.

A New-York, il avait adopté cette même stratégie de communication lorsque les discussions entamées avec les dirigeants niçois avaient fuité dans les médias.

gagner avant la trêve

Pour chasser la crise et retrouver un soupçon de sérénité, Nice et Vieira n’ont d’autre choix que de remporter leur match contre Metz, ramener quelque chose de Brest et battre Toulouse avant la trêve.

Sept points sur neuf et on oublie tout? C’est un peu ça l’idée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.